Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Campagne budgétaire AHI
Le « Logement d’abord » comme priorité

20/06/2018
Victor d’Autume, chargé de mission Hébergement et Évaluation à la Fédération des acteurs de la solidarité

Première orientation fixée pour la campagne du secteur « Accueil, hébergement, insertion » (AHI) cette année ? Le renforcement de la fluidité vers le logement, via le développement accéléré des alternatives à l’hébergement. À ces fins, près de 23 millions d’euros sont débloqués pour la création de 1700 places de pensions de famille et de 6 000 places d’intermédiation locative. « 2018 est la première année de traduction budgétaire de la politique du Logement d’abord, soulève Victor d’Autume, chargé de mission Hébergement et Évaluation à la Fédération des acteurs de la solidarité. Or, avec 23 millions d’euros fléchés à cet effet sur un budget total de 1,95 milliard dévolu au secteur, on est encore loin d’un véritable changement de cap. Sans compter qu’il n’est pas fait mention du financement alloué à l’accompagnement de ceux qui accèdent au logement. À croire que l’État a une vision restrictive de l’hébergement, limitée à la seule mise à l’abri, en totale contradiction avec les missions fixées aux structures par le Code de l’action sociale… »

Coûts maîtrisés des CHRS

Pour les centres d'hébergement et de réinsertion sociale – CHRS, soumis à un vaste plan pluriannuel d’économies, l’année sera particulièrement difficile [1]. Leurs modalités de convergence sont détaillées [2] : pour les structures jugées « surdotées », elle se traduira par une baisse de 25 % du dépassement des financements alloués en 2017 (par rapport aux tarifs plafonds)… au mieux. Car, dans le cadre de la procédure contradictoire précise l’administration, « l’autorité de tarification peut leur appliquer un taux d’effort supplémentaire » qui pourrait aller jusqu’à la totalité de la différence, prédit déjà la Fédération des acteurs de la solidarité. Pire : « Les premières remontées de terrain montrent que les CHRS situés en deçà des plafonds sont eux aussi touchés par la baisse des moyens, cette fois à l’issue du dialogue de gestion classique, reprend Victor d’Autume. Résultat ? À la réception, imminente, des premiers arrêtés de tarification, les CHRS concernés n’auront que quelques mois pour réaliser des économies sur leur fonctionnement habituel. Tout cela augmente fortement le risque de contentieux. »

Instruction n° DGCS/SD5/SD1/2018/130 du 23 mai 2018 et arrêté du 30 mai 2018 (dotations régionales limitatives des CHRS)  

[1] Lire Direction[s] n° 162, p.4

[2] Les tarifs plafonds ne sont pas opposables aux signataires d’un contrat pluriannuel d'objectifs et de moyens (CPOM) conclu avant le 1er janvier 2017 et en vigueur en 2018 (sauf avenant contraire).

Gladys Lepasteur

Publié dans le magazine Direction[s] N° 166 - juillet 2018






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 168 - octobre 2018
15 ans 15 défis
Voir le sommaire

sub Aap Découvrez Direction[s] Clés en vidéo En savoir plus Je m'abonne
Offres d'emploi
Cette semaine 12 annonce(s)
INSTITUT SUPERIEUR SOCIAL DE MULHOUSE (ISSM)

Directeur adjoint des formations (H/F)

IRTS La Réunion

Directeur Général (H/F)

CCAS DE LA VILLE DE SAVIGNY-sur-ORGE

Directeur (H/F)

UNAPEI 60

Directeur d'Etablissement (H/F)

VILLE DE NANTES

Cheffe ou un Chef de service Educatif pour le CNHR

ESPEREM

Directeur Administratif et Financier (H/F)

INSTITUT INNOVATION ET PARCOURS

Directeur (H/F)


Voir toutes les offres
Trophée 2018 : l'essentiel

Le dépôt des candidatures est dorénavant clos. Merci à tous pour votre participation.

Le palmarès 2018 sera dévoilé lors de la cérémonie de remise des prix le 28 novembre prochain à Paris au Cercle national des armées.

Pour assister à cette cérémonie, inscrivez-vous.
________________________________________  

Le 14ème Trophée Direction[s] est organisé sous le haut patronage de Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat chargée des Personnes handicapées et d'Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé.

       

En partenariat avec  :
                  

                        

Prix des Lecteurs 2018

Votez pour votre initiative préférée parmi les nominés du 14ème Trophée Direction[s].

L’initiative qui recevra le plus grand nombre de suffrages se verra attribuer le Prix des lecteurs 2018.

Espace pratique