Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Fonction publique hospitalière
Le CPF, mode d'emploi

21/03/2018

Depuis le 1er janvier 2017, les fonctionnaires de l’hospitalière disposent aussi d’un compte personnel de formation (CPF) [1]. Objectifs ? Renforcer les actions permettant d’accompagner les transitions professionnelles et diversifier les parcours des titulaires comme des contractuels. Ils peuvent ainsi solliciter toute formation (diplômante, certifiante, professionnalisante) afin de mettre en œuvre un projet facilitant une mobilité fonctionnelle et/ou géographique, de mieux préparer un concours ou de se réorienter.

150 heures

Première évolution : chaque année, les agents peuvent acquérir 24 heures jusqu’à l’acquisition de 120 heures. Au-delà, ils ont droit à 12 heures annuelles jusqu’à atteindre le plafond de 150 heures. Prioritaires, les personnels les moins qualifiés disposent d’un crédit majoré : 48 heures maximum par an avec un plafond de 400 heures [2]. En outre, un agent peut bénéficier de 150 heures supplémentaires maximum lorsque son projet d’évolution professionnelle vise à prévenir une situation d’inaptitude. Enfin, la portabilité des droits est assurée en cas de changement d’employeur ou de passage dans le privé.

Initialiser les comptes

Autre nouveauté, prévient Marie-Gabrielle Vaissière-Bonnet, adjointe au pôle Ressources humaines de la Fédération hospitalière de France (FHF) ? « Ce dispositif, qui remplace le droit individuel à la formation (DIF), donne la possibilité à l’agent de consulter ses droits sans passer par son employeur ». Le portail dédié [3] devant être opérationnel en juin 2018, les gestionnaires doivent initialiser les comptes avant le 30 avril. « Il leur revient de remplir pour chaque agent la reprise des droits acquis dans le cadre du DIF et ceux générés depuis le 1er janvier 2017 via le CPF sur la plateforme E-services hébergée par la Caisse de dépôts. S’ils ne le font pas, le compte sera alimenté au maximum », avertit Marie-Gabrielle Vaissière-Bonnet. Enfin, les établissements ou groupements hospitaliers de territoire (GHT) sont priés de faire connaître les personnes ressources auxquelles les agents peuvent s’adresser pour un conseil en évolution professionnelle.

Note d'information n° DGOS/RH4/PF5/2018/40 du 16 février 2018

[1] Qui fait partie de leur compte personnel d’activité (CPA).

[2] C'est à l'agent d'indiquer son niveau de diplôme lors de l'activation de son compte.

[3] www.moncompteactivité.gouv.fr

Noémie Colomb

Publié dans le magazine Direction[s] N° 163 - avril 2018






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 167 - septembre 2018
Addictologie. En quête d'équilibre
Voir le sommaire

sub Aap Découvrez Direction[s] Clés en vidéo En savoir plus Je m'abonne
Offres d'emploi
Cette semaine 17 annonce(s)
VILLE DE NANTES

Cheffe ou un Chef de service Educatif pour le CNHR

ESPEREM

Directeur Administratif et Financier (H/F)

INSTITUT INNOVATION ET PARCOURS

Directeur (H/F)

Association L'EVEIL

Chef de service (H/F)

SAUVEGARDE 58

Directeur de Dispositif Enfance Handicap (H/F)

APLEAT - ACEP

Directeur Général (H/F)

PATRICK CORREGGIO

Spécialiste en communication (H/F)

PATRICK CORREGGIO

Directeur association hébergement social (H/F)

PATRICK CORREGGIO

Médecin coordinateur HAD et SSIAD (H/F)


Voir toutes les offres
Trophée 2018 : l'essentiel

Le dépôt des candidatures est dorénavant clos. Merci à tous pour votre participation.

Le palmarès 2018 sera dévoilé lors de la cérémonie de remise des prix le 28 novembre prochain à Paris au Cercle national des armées.

Pour assister à cette cérémonie, inscrivez-vous.
________________________________________  

Le 14ème Trophée Direction[s] est organisé sous le haut patronage de Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat chargée des Personnes handicapées et d'Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé.

       

En partenariat avec  :
                       

Espace pratique