Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Dysfonctionnements graves
La même déclaration pour tous

25/01/2017

Accident, inondation, panne prolongée d’ascenseur, épidémie, conflit, maltraitance, turn-over du personnel… Ce type de dysfonctionnements graves survenant dans un établissement et service social ou médico-social (ESSMS) doit désormais être déclaré aux autorités administratives compétentes (préfet de département, directeur général d’agence régionale de santé, conseil départemental). Sont concernées les structures qui relèvent du régime de l’autorisation ou de la déclaration (les centres d’hébergement d’urgence sous subvention par exemple), ainsi que les lieux de vie et d’accueil. « Jusqu’à présent, la nécessité de signaler ces événements était inscrite dans plusieurs circulaires qui invitaient les services déconcentrés de l’État à conclure des protocoles avec chaque établissement. Or, ces documents ont été signés tardivement et de manière inégale. Le décret permet de mettre en œuvre de façon homogène cette obligation sur les territoires », analyse Katya Benmansour, chargée de mission à la Fédération des acteurs de la solidarité.

Quels événements ?

Cette transmission doit se faire « sans délai et par tout moyen » via un formulaire qui détaille les catégories de situation. « Cette liste est très large. Il ne faudrait pas avoir à signaler le moindre incident. Faut-il par exemple déclarer des tags dessinés sur les murs d’un établissement ? D’autant que le texte ne prévoit rien sur les suites qui seront données à ces informations. Le risque serait de voir les contrôles se multiplier », avertit néanmoins Katya Benmansour.
Enfin, le gestionnaire doit veiller à garantir l’anonymat des déclarations transmises. Et informer le conseil de la vie sociale (ou à défaut les groupes d’expression) de la nature des dysfonctionnements ainsi que des dispositions prises ou envisagées pour y remédier.

Décret n° 2016-1913 du 21 décembre 2016

Noémie Colomb

Publié dans le magazine Direction[s] N° 150 - février 2017






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 161 - février 2018
Absentéisme : une urgence, pas une fatalité
Voir le sommaire

sub Aap Découvrez Direction[s] Clés en vidéo En savoir plus Je m'abonne
Offres d'emploi
Cette semaine 15 annonce(s)
INSTITUT DU TRAVAIL SOCIAL Tours

Responsable du Pôle Formations Supérieures Ingénierie et Recherche (H/F)

ALGEEI

Directeur (H/F)

LIGUE HAVRAISE

Directeur des Ressources Humaines (H/F)

ADPED 94

Directeur (H/F)

URIOPSS Bourgogne Franche-Comté

Conseiller technique (H/F)

FONDATION ROTHSCHILD

Directeur d'établissement (H/F)

UGECAM NORD PAS-de-CALAIS

Directeur d’un pôle d’Instituts Thérapeutique, Educatif et Pédagogique (H/F)


Voir toutes les offres
Trophée Direction[s] 2017

La cérémonie de remise du 13è Trophée Direction[s] s'est tenue le 30 novembre à Paris, en présence de plus de 150 invités. Un grand merci à tous !

Direction[s] vous donne rendez-vous en 2018 pour son 14è Trophée !
________________________________________

Le 13è Trophée Direction[s] a été organisé sous le haut patronage d'Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé
Et de Sophie Cluzel, secrétaire d'état chargée des personnes handicapées

                   

Et en partenariat avec :   

         

                                 

Espace pratique