Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Fonction publique
Front syndical contre la baisse du pouvoir d’achat

22/11/2017

La coupe est pleine pour les organisations syndicales de fonctionnaires. Exaspérées par les annonces de la rentrée (gel du point d’indice, réduction de 120 000 agents sur cinq ans, retour du jour de carence…), elles ont voté unanimement contre deux projets de décret lors du conseil commun de la fonction publique (CCFP) du 8 novembre. Deux textes participant selon elles à la baisse du pouvoir d’achat des agents. Le premier institue la prime compensatoire à la hausse de la contribution sociale généralisée (CSG), qui concernera finalement aussi les nouveaux entrants. Mais qui « ne permettra pas in fine une compensation intégrale », déplore l’Unsa.

PPCR repoussé

L’autre projet de décret entérine le report d’un an du protocole Parcours professionnels, carrières et rémunérations (PPCR). Conséquences ? Toutes les catégories vont ainsi voir la deuxième tranche de revalorisation de leur grille décalée en 2019. Et le passage des travailleurs sociaux en catégorie A, prévu au 1er février 2018, est décalé d’un an [1]. Une mesure qui, pour la CFDT, va à l’encontre des propos de la ministre Agnès Buzyn tenus devant les députés en juillet, en faveur de la reconnaissance de ces métiers.

Une occasion manquée ?

Ce report aurait pu constituer une opportunité pour approfondir les travaux au sein de la commission professionnelle consultative (CPC) du travail social, estime la CGT. Ce afin d’organiser l’équivalence au niveau licence des actuels diplômes de niveau III, préalable au passage en catégorie A. « Alors que les échanges sur les référentiels métiers ont été constructifs, nous assistons depuis juillet à une course effrénée », déplore Christine Sovrano, représentante CGT à la CPC qui a réclamé le 24 octobre dernier un délai afin d’accorder le temps nécessaire à l’élaboration des diplômes et à la mise en œuvre des formations sur le terrain. Sans succès.

[1] Ce qui suscite aussi la colère des associations professionnelles (Anas, Ones, France ESF, Fédération des EJE).

Noémie Colomb

Publié dans le magazine Direction[s] N° 159 - décembre 2017






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 161 - février 2018
Absentéisme : une urgence, pas une fatalité
Voir le sommaire

sub Aap Découvrez Direction[s] Clés en vidéo En savoir plus Je m'abonne
Offres d'emploi
Cette semaine 19 annonce(s)
ASSOCIATION ALTERITE

Directeur d'établissement (H/F)

JURALLIANCE

Chargé de communication (H/F)

INSTITUT DU TRAVAIL SOCIAL Tours

Responsable du Pôle Formations Supérieures Ingénierie et Recherche (H/F)

ALGEEI

Directeur (H/F)

LIGUE HAVRAISE

Directeur des Ressources Humaines (H/F)

ADPED 94

Directeur (H/F)

URIOPSS Bourgogne Franche-Comté

Conseiller technique (H/F)

FONDATION ROTHSCHILD

Directeur d'établissement (H/F)


Voir toutes les offres
Trophée Direction[s] 2017

La cérémonie de remise du 13è Trophée Direction[s] s'est tenue le 30 novembre à Paris, en présence de plus de 150 invités. Un grand merci à tous !

Direction[s] vous donne rendez-vous en 2018 pour son 14è Trophée !
________________________________________

Le 13è Trophée Direction[s] a été organisé sous le haut patronage d'Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé
Et de Sophie Cluzel, secrétaire d'état chargée des personnes handicapées

                   

Et en partenariat avec :   

         

                                 

Espace pratique