Fonction publique : Des premières annonces qui passent mal - Piloter - Directions.fr
Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Fonction publique
Des premières annonces qui passent mal

23/08/2017

Présidant son premier conseil commun de la fonction publique (CCFP) le 10 juillet, le ministre Gérald Darmanin a confirmé le gel de la valeur du point d’indice pour 2018. L'annonce a immédiatement fait bondir huit organisations syndicales [1], qui ont réclamé des mesures pour « restaurer le pouvoir d’achat ». Si le ministre a bien noté sur son calendrier un rendez-vous salarial à l’automne, celui-ci vise en particulier à… « échanger sur l’application aux agents de la hausse de la contribution sociale généralisée (CSG ) » prévue en 2018.

À ces motifs d’inquiétude s’ajoute la volonté de mener « une gestion différenciée des fonctions publiques », évoquée par Emmanuel Macron le 17 juillet lors de la Conférence des territoires. Afin, par exemple, que la revalorisation de la valeur du point dans l’hospitalière n’entraîne pas le même mouvement dans la territoriale. Une annonce perçue comme une menace pour l’unité de la fonction publique par l'Unsa et la FSU.

Le calendrier de PPCR révisé ?

Lors du CCFP, le ministre a par ailleurs précisé que le rétablissement du jour de carence pour les agents en arrêt maladie (également très contesté par les syndicats) serait intégré au projet de loi de finances pour 2018. Indiquant toutefois que la santé au travail sera au menu des concertations à venir. Parmi les autres thèmes qu’il souhaite inscrire à l’agenda social : l’accompagnement professionnel ou encore l’emploi des personnes handicapées. En outre, des états généraux du service public se tiendront à la rentrée afin de donner la parole aux fonctionnaires.

Dernier sujet qui fâche ? La perspective d'un « étalement de la montée en charge du protocole Parcours professionnels, carrières et rémunérations (PPCR) ». Une douche froide pour les syndicats qui, dans un courrier du 17 juillet au Premier ministre, dénoncent la remise en cause du respect de la parole de l’État.

[1] CGT, CFDT, FO, FSU, Solidaires, CFTC, FA-FP.

Noémie Colomb

Publié dans le magazine Direction[s] N° 156 - septembre 2017






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 166 - juillet 2018
ESSMS en milieu rural. Des acteurs du territoire
Voir le sommaire

sub Aap Découvrez Direction[s] Clés en vidéo En savoir plus Je m'abonne
Offres d'emploi
Cette semaine 10 annonce(s)
SAUVEGARDE SEINE-SAINT-DENIS

Directeur (H/F)

GAPAS

Directeur (H/F)

UNAPEI 60

Chef de service éducatif (H/F)

Fédération des APAJH

Directeur-trice adjoint-e Pôle Enfance de l'Yonne

CONSEIL DEPARTEMENTAL DES LANDES

Son (ou sa) Directeur-trice de la Solidarité Départementale

UNAPEI

Directeur d'établissement par interim

UNAPEI

Directeur d'établissement


Voir toutes les offres
Trophée 2018 : l'essentiel

Le dépôt des candidatures est dorénavant clos. Merci à tous pour votre participation.

Le palmarès 2018 sera dévoilé lors de la cérémonie de remise des prix le 28 novembre prochain à Paris au Cercle national des armées.

Pour assister à cette cérémonie, inscrivez-vous.
________________________________________  

Le 14ème Trophée Direction[s] est organisé sous le haut patronage de Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat chargée des Personnes handicapées et d'Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé.

       

En partenariat avec  :      

Espace pratique