Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

10e Trophée Direction[s]
Douze projets à l’honneur

02/12/2014

Plus de 120 dossiers de candidature, trois initiatives récompensées dans chacune des quatre catégories, un Prix des lecteurs. Haut en couleurs, le palmarès 2014 met à l’honneur des actions innovantes, exemplaires et reproductibles menées par les directeurs et leurs équipes.


Vidéo-reportage - Lauréat du Trophée Directions 2014 - APEI de la région Dieppoise

Trophée 2014

Catégorie Adaptation des structures à l’évolution des besoins des usagers

Lauréat. L’Association de parents et d'amis d'enfants en situation de handicap (APEI) de la Région Dieppoise (Seine-Maritime)

Action primée. La démarche institutionnelle, lancée en mars 2011 par le pôle Adultes de l’association (sept structures), visant la prise en compte de la vie affective et sexuelle des personnes handicapées. Un projet impliquant professionnels, usagers et familles, sous l’égide d’un comité de pilotage pluridisciplinaire et inscrit dans les projets associatif et d’établissement. Qui s’est concrétisé par des formations et la sensibilisation des équipes ainsi que par différents outils : groupes de parole, pôle ressources, guide, charte, colloque, comédie musicale (dont les acteurs étaient des usagers),  « semaine de l’attachement »… Résultats : une parole des usagers libérée, une meilleure connaissance de leurs droits et la mise en place d’un socle éthique commun.

Le jury a salué : La dimension structurée, reproductible et sensible, la démarche managériale complète, ainsi que le courage des équipes à travailler sur ce sujet encore souvent tabou.

Mention à Efficience 77, à Meaux

Action. Le premier service social dématérialisé, proposant des permanences par visioconférence, lancé par le fonds de dotation Efficience 77. Son but ? Toucher des publics éloignés des dispositifs classiques par peur de la stigmatisation (retraités isolés, travailleurs en voie de paupérisation, mais aussi cadres…) Les permanences sont assurées par des travailleurs sociaux bénévoles, en complémentarité des acteurs traditionnels. Premier bilan ? En un an, 55 foyers bénéficiaires et davantage de ces profils qui font appel aux services classiques. L’objectif d’Efficience 77 : passer le flambeau à des institutions financées. 

Le jury a salué : La réponse simple et originale à des besoins non ou mal couverts, demandant peu de moyens et complémentaire à l’approche traditionnelle.

Mention au Centre recherche théâtre handicap (CRTH), à Paris

Action. Les Souffleurs d’image, un service gratuit et sur mesure à destination des personnes déficientes visuelles afin qu’elles puissent accéder à des actions culturelles (théâtre, expositions, cirque…). Les étudiants « souffleurs d’image » introduisent la représentation, puis racontent ce qu’ils voient et poursuivent les échanges à la fin. Le CRTH recense et convainc les lieux partenaires qui offrent la place aux souffleurs d’images, et sensibilise les différents acteurs (salles, centres de formation, associations…) à l’accessibilité.

Le jury a salué : La valorisation de l’humain, un dispositif sur mesure, peu onéreux et reproductible, l’accessibilité et l’inclusion culturelles ainsi promues et concrétisées.

Catégorie Management d’équipe et gouvernance

Lauréat. La Fédération ADMR des Alpes-Maritimes

Action primée. Devant les difficultés de recrutement d’aides-soignants (AS) et le fort turn-over rencontrés par les services de soins infirmiers à domicile (Ssiad), la mise en place en 2011 d'un parcours professionnalisant de longue durée pour former une quinzaine d’aides à domicile. Évaluation, remise à niveau, formation sous le regard vigilant d’un tuteur… La démarche renforce ainsi les compétences tout en évitant les mobilités subies.

Le jury a salué : la responsabilité sociale forte de la fédération, l’aspect progressif du projet dans un secteur où les professionnels sont souvent isolés et peu valorisés.

Mention à la maison d’accueil spécialisée (MAS) de Bassens (Savoie)

Action. La structure a construit deux outils de mesure d’incapacité des résidants et des besoins élémentaires réévaluables, applicables en MAS et en foyer d’accueil médicalisé (FAM). L’objectif : promouvoir la bientraitance. Une démarche participative (cinq structures partenaires, soit 40 personnels) qui a duré quatre ans (réflexion, élaboration de matrice, tests et validation).

Le jury a salué : l’implication des personnels, la démarche structurée, le caractère reproductible des outils permettant de fédérer des équipes.

Mention à la résidence Les Rivalières, au Vaudreuil (Eure)

Action. Cet établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) a élaboré une méthode de management coopératif afin d'agir contre la maltraitance et d'approfondir avec les salariés une culture commune de la bienveillance. Deux axes ont été privilégiés : la lutte contre le développement de la vulnérabilité et la limite du risque de concrétisation d'abus. Recueil des situations, outils de prévention, partenariat avec une association de médiation familiale…  Une démarche éthique à multiples facettes.

Le jury a salué : la volonté d’appréhender un sujet délicat, l’approche globale et le fait d’être parti des pratiques professionnelles.

Catégorie Coopération et ouverture sur le territoire

Lauréat : Le réseau Différent et Compétent

Action primée. Créé en 2002 par quatre établissements et services d’aide par le travail (Esat) bretons, Différent et compétent est un dispositif d’apprentissage et de reconnaissance des compétences des travailleurs handicapés par la création de parcours de validation des acquis inscrits dans le droit commun. En 2012, le collectif comptait 475 établissements engagés au sein de 15 pôles territoriaux. Résultats ? Plus de 6000 attestations délivrées, 21 référentiels accessibles aux usagers. Une initiative qui séduit déjà d’autres acteurs (IEM, IME, SIAE).

Le jury a salué : le projet fédérateur, qui mobilise les équipes et qui valorise les compétences des travailleurs handicapés, favorisant leur insertion.

Mention au CHU de Nantes

Action. La mise en place d’une « coordination parcours patient » ciblant les plus de 70 ans hospitalisés dans des services expérimentateurs et présentant une situation retardant leur sortie. Deux coordinatrices accompagnent les personnes pendant un à six mois à domicile ou en établissement. Des solutions adaptées qui font baisser les taux de réhospitalisation.

Le jury a salué : la pertinence de la collaboration de l’hôpital avec ses partenaires, un projet qui place les besoins des personnes au cœur de la démarche.

Mention à Chacasol, à Delle (Territoire-de-Belfort)

Action. Agréé en 2013, Chantier café solidaire (Chacasol) est un chantier d’insertion situé dans une gare à la frontière franco-suisse proposant aux voyageurs différents services : café, petite restauration, épicerie, informations touristiques, location d’espace de travail, ou encore organisation d’événements. Un projet à la fois de réinsertion et de redynamisation du territoire. En seulement neuf mois de fonctionnement, quatre sorties positives (sept emplois aidés).

Le jury a salué : une initiative bien pensée et très ouverte sur le territoire, reproductible et créatrice d’emplois comme de lien social.

Catégorie Démarche responsable et développement durable

Lauréat : Groupe E4, à Juvignac (Hérault)

Action primée. Le groupe, qui compte trois établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) et un service à domicile, a lancé une politique écoresponsable. Gestion des déchets, réduction des consommations énergétiques, baromètre social sur le bien-être et la santé au travail, association des parties prenantes (fournisseurs, résidants, salariés, pouvoirs publics)… Un projet inscrit dans la logique de la démarche qualité.

Le jury a salué : un projet structuré, remarquable, articulant les quatre piliers de la RSE : social, sociétal, environnemental et économique.

Mention au Centre hospitalier départemental de Bischwiller (Bas-Rhin)

Action. La valorisation des déchets organiques de cet hôpital comptant 652 lits en structures médico-sociales et 181 dans le sanitaire, s’inscrivant dans une démarche de RSO. Unités de méthanisation, formation des agents au tri, communication interne et signalétique adaptée… Une alternative écologique à l’incinération et une initiative économique.

Le jury a salué : l’association du personnel, sa formation et sa consultation, l’identification in fine du gaspillage alimentaire et les mesures correctives.

Mention à l’institut Albatros, à Petite-Chapelle (Belgique)

Action. L'Institut Albatros, association sans but lucratif (ASBL), a mis en place deux ateliers écologiques pour les usagers handicapés : tri sélectif et compostage par lombriculture pour traiter les déchets alimentaires. Ce sur la base des propositions des conseils de la vie sociale. Outre l’intérêt pédagogique, l’organisation réduit la production de ses déchets mis en décharge.

Le jury a salué : l’application en établissement d’une procédure de tri domestique et l’implication des usagers.

Prix des lecteurs

La résidence Les Rivalières, au Vaudreuil (Eure)

Cette année encore, les lecteurs de Direction[s] étaient invités à choisir, parmi l’ensemble du palmarès, leur initiative préférée. Les votes étaient serrés. C’est finalement la Résidence Les Rivalières dans l’Eure qui a remporté les suffrages pour sa méthode de management coopératif afin de lutter contre la maltraitance des usagers et d’améliorer le bien-être des professionnels. Deux axes ont été privilégiés : la lutte contre le développement de la vulnérabilité et la limite du risque de concrétisation d’abus, via différents outils et procédures. Une démarche qui fait l’objet d’une mention dans la catégorie Management d’équipe et gouvernance (lire ci-dessus).

 

Publié dans le magazine Direction[s] N° 126 - décembre 2014

Le jury

Patricia Barreau-Michelot, directrice des soins aux Hôpitaux du bassin de Thau et lauréate du Trophée 2013

Xavier Florian, directeur général de l'association Métabole

Isabelle Donati, directrice de structures de l'Adapei de Haute-Loire

Pierre-François Pouthier, gérant du cabinet Fair'Équipe

Pascale Roy, directrice adjointe Handicap et grand âge à l'ARS Rhône-Alpes

Jean-Jacques Jeulin, directeur de l'association Nelson Mandela

Marie-Claude Dacquin, directrice générale de l'UNA Saint-Omer

Bruno Laprie, gérant du cabinet Céladon Conseil






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 155 - juillet 2017
Aide aux aidants. Une offre à soutenir
Voir le sommaire

sub Aap Découvrez Direction[s] Clés en vidéo En savoir plus Je m'abonne
Offres d'emploi
Cette semaine 11 annonce(s)
GROUPE SOS

Directeur d'établissement (H/F)

ASSOCIATION ARGIMSA

Directeur d'établissement (H/F)

LE NID DU MOULIN

Directeur (H/F)

LE DEPARTEMENT DU LOT

Pilote MAIA Sud du Lot en résidence administrative à Cahors (H/F)

Association des paralysés de France

UN DIRECTEUR DU DEVELOPPEMENT ET DE L’OFFRE DE SERVICE

Conseil départemental du Pas de Calais

Responsable de secteur de l’aide sociale à l’enfance

Conseil départemental du Pas de Calais

Chef de service socio-éducatif local


Voir toutes les offres
Trophée Direction[s] 2017

Le Trophée Direction[s] est lancé !

Date limite de dépôt des candidatures : 20 juillet 2017

Téléchargez le dossier de candidature
________________________________________

Sous le haut patronage d'Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé

Et en partenariat avec :   

         

                                 

Espace pratique