Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Handicap et dépendance
Crédits en berne pour les CREAI

26/06/2018

L'enveloppe 2018 dédiée au financement du fonctionnement des Centres régionaux d’études, d’actions et d’informations en faveur des personnes en situation de vulnérabilité (CREAI) accuse une baisse par rapport à celle de 2017. En cause : la diminution des crédits de l'État.

Après plusieurs années de gel, l'an dernier encore, les crédits affectés au financement du fonctionnement des Centres régionaux d'études, d'actions et d'informations (CREAI) en faveur des personnes en situation de vulnérabilité sont en baisse pour 2018.

Crédits de l'État écornés

Dans le détail de la répartition des crédits, telle que prévue en annexe d'une récente instruction, il apparaît toutefois que seule l'enveloppe des crédits de l'État a diminué (606 250 € contre 677 600 € en 2017). L'enveloppe allouée par la CNSA demeure en effet stable (780 000 €).

Respect du cahier des charges

Sans changement également, l’attribution d’une subvention aux CREAI reste subordonnée au respect des principes et des orientations du cahier des charges diffusé en 2015 ou à l’engagement du CREAI dans un processus visant à se mettre en conformité avec eux selon des modalités et dans des délais qui "paraissent acceptables" aux autorités déconcentrées (DGARS et DRJSCS).

Orientations

L'administration centrale retouche par ailleurs les orientations qui guidaient les exercices précédents. Outre la prise en compte des nouveaux projets régionaux de santé (PRS), en cours ou en voie de finalisation, l'accent est mis cette année sur :

  • la réalisation de diagnostics, d’enquêtes, ou encore le déploiement de l’outil « Panorama régional des données du handicap » formalisé par l’ANCREAI et déjà expérimenté par certaines régions comme la Nouvelle Aquitaine, la Provence Alpes Côtes d’Azur ou la Corse, etc. ;
  • la réalisation de travaux d’évaluation de dispositifs, ou d’actions de l’ARS ;
  • le soutien méthodologique dans la mise en œuvre d’enquêtes ou dans le déploiement de plans et/ou de programmes.

Cette liste n'est pas limitative, les CREAI pouvant être mobilisés sur d’autres thèmes et d’autres actions en fonction des besoins et priorités régionaux et de leurs compétences.

Source : instruction du 22 mai 2018.

Sybilline Chassat-Philippe






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s], de Direction[s] Clés et au Guide du directeur
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 167 - septembre 2018
Addictologie. En quête d'équilibre
Voir le sommaire

sub Aap Découvrez Direction[s] Clés en vidéo En savoir plus Je m'abonne
Offres d'emploi
Cette semaine 17 annonce(s)
VILLE DE NANTES

Cheffe ou un Chef de service Educatif pour le CNHR

ESPEREM

Directeur Administratif et Financier (H/F)

INSTITUT INNOVATION ET PARCOURS

Directeur (H/F)

Association L'EVEIL

Chef de service (H/F)

SAUVEGARDE 58

Directeur de Dispositif Enfance Handicap (H/F)

APLEAT - ACEP

Directeur Général (H/F)

PATRICK CORREGGIO

Spécialiste en communication (H/F)

PATRICK CORREGGIO

Directeur association hébergement social (H/F)

PATRICK CORREGGIO

Médecin coordinateur HAD et SSIAD (H/F)


Voir toutes les offres
Trophée 2018 : l'essentiel

Le dépôt des candidatures est dorénavant clos. Merci à tous pour votre participation.

Le palmarès 2018 sera dévoilé lors de la cérémonie de remise des prix le 28 novembre prochain à Paris au Cercle national des armées.

Pour assister à cette cérémonie, inscrivez-vous.
________________________________________  

Le 14ème Trophée Direction[s] est organisé sous le haut patronage de Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat chargée des Personnes handicapées et d'Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé.

       

En partenariat avec  :
                       

Espace pratique