Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Fonds d'intervention régional
Les priorités d'emploi des crédits 2018 sont fixées

11/06/2018

Promotion de la santé, lutte contre les inégalités ou encore accompagnement des Ehpad en difficulté sont au cœur des orientations qui guideront l'utilisation des crédits accordés cette année au fonds d'intervention régional (FIR) des agences régionales de santé (ARS).

Pour 2018, le montant des ressources disponibles du fonds d'intervention régional (FIR) s’élève à 3 332 millions d’euros, annonce la traditionnelle circulaire détaillant les priorités d'emploi de ces crédits. L'enveloppe s'avère être légèrement inférieure à celle de l'an dernier en raison des mises en réserve plus importantes opérées pour l'exercice en cours (45 millions d'euros contre 35 millions en 2017).

Zoom sur quelques orientations nouvelles, complémentaires de celles définies précédemment et portant, notamment, sur le financement des groupes d'entraide mutuelle (GEM), des méthodes d’action pour l’intégration des services d’aide et de soins dans le champ de l’autonomie (MAIA) ou encore des projets pilotes dans le champ de l'accompagnement à l'autonomie en santé.

Télémédecine

La circulaire revient sur les dernières évolutions en la matière, les agences régionales de santé (ARS) étant tout particulièrement invitées à "susciter et faciliter l’émergence" de projets de télésurveillance qui bénéficient de crédits spécifiques.

QVT dans les Ehpad

Dans un autre registre, les ARS sont encouragées à expérimenter la mise en place de "clusters" (ou groupements) d'Ehpad pour le déploiement de démarches qualité de vie au travail (QVT). Ce, "afin de faire émerger des actions propres à ces établissements tenant compte de leurs spécificités par rapport aux établissements de santé et de nature à développer des mesures concrètes particulières qui pourront ensuite être capitalisées".

Appui aux Ehpad en difficulté

A noter, enfin, que les crédits du FIR pourront être utilisés afin d'accompagner les Ehpad en difficulté dans le cadre du plan d'accompagnement annoncé fin janvier par la ministre des solidarités. Ils serviront notamment au financement des prestations de conseil et d’appui aux établissements "pour améliorer l’efficience de leurs organisations et de leur gestion (regroupements et coopérations, partenariat avec les professionnels de santé du territoire, fonctions de gestion interne)".

Source : circulaire du 11 mai 2018.

Sybilline Chassat-Philippe






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s], de Direction[s] Clés et au Guide du directeur
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 165 - juin 2018
Santé mentale. Décloisonner pour avancer
Voir le sommaire

sub Aap Découvrez Direction[s] Clés en vidéo En savoir plus Je m'abonne
Offres d'emploi
Cette semaine 18 annonce(s)
VILLE DE MULHOUSE

Directeur (H/F)

SOS VILLAGES D'ENFANTS

Chef de service éducatif (H/F)

INSTITUT DON BOSCO

Chef de service (H/F)

HESPERIA 71

Un directeur adjoint (H/F)

ADSEA 01

Directeur/trice "Protection de l'enfance"

IRSAM

Directeur (H/F)

Le Départemental de l'ISERE

Directeur Adjoint à la Direction des solidarités (H/F)

SOLIFAP

Directeur Général (H/F)

PERCE NEIGE

UN DIRECTEUR D’ETABLISSEMENT (H/F)

Conseil départemental du Jura

Un CHEF DE SERVICE ENFANCE FAMILLE H/F Cadre A – Attaché territorial ou Conseiller socio-éducatif

ASSOCIATION TEMPS DE VIE

Directeur Ehpad (H/F)

ASSOCIATION TEMPS DE VIE

Responsable de service éducatif (H/F)

Le Départemental de l'ISERE

Travailleur social ASE (H/F)


Voir toutes les offres
Trophée 2018 : l'essentiel

Dépôt des candidatures jusqu'au 20 juillet 2018

Téléchargez le dossier de candidature
________________________________________  

Le 14ème Trophée Direction[s] est organisé sous le haut patronage de Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat chargée des Personnes handicapées et d'Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé.

       

Espace pratique