Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Infirmiers en pratique avancée
Des compétences élargies

22/08/2018

Cinq textes mettent en musique l’exercice infirmier en pratique avancée (IPA) prévu par la loi de modernisation de notre système de santé du 26 janvier 2016. Le principe ? Permettre aux infirmiers exerçant en ambulatoire ou en établissement médico-social de réaliser des actes habituellement dévolus aux médecins. Au sein d’une équipe de soins, ces derniers pourront ainsi leur confier le suivi de patients (avec leur accord), ce sur la base d’un protocole d’organisation précisant les modalités de leur travail en commun.

Renouvellement des ordonnances

Parmi les domaines d’intervention des IPA ? Les pathologies chroniques stabilisées (accident vasculaire cérébral, artériopathie, cardiopathie, insuffisance respiratoire, diabète, maladie d’Alzheimer, de Parkinson, épilepsie), la prévention des polypathologies courantes en soins primaires, l’oncologie ainsi que la maladie rénale chronique. Ces professionnels seront autorisés à conduire « toute activité d’orientation, d’éducation, de prévention ou de dépistage » ou encore à effectuer des actes d’évaluation et de conclusion clinique. Ils seront habilités à renouveler les ordonnances médicales et à prescrire des médicaments non soumis à prescription obligatoire, ainsi que des actes de biologie.

Deux ans de formation supplémentaire

Pour accéder à cette nouvelle fonction, les infirmiers doivent justifier d’au moins trois années d’exercice et suivre une formation de deux ans (niveau Master), accessible dès la rentrée 2018 dans une dizaine d’universités. Des dispositifs de validation de l’expérience et des connaissances seront également mis en place. À l’avenir, cette pratique pourrait être étendue à d’autres prises en charge et à d’autres professions paramédicales, a déjà précisé la ministre Agnès Buzyn.

Décrets n° 2018-629 et n° 2018-633 du 18 juillet 2018, et trois arrêtés du 18 juillet 2018 (le premier liste les pathologies chroniques stabilisées, le deuxième indique les actes techniques, le troisième détaille la formation en vue du diplôme d'État d’IPA)

Noémie Colomb

Publié dans le magazine Direction[s] N° 167 - septembre 2018

Images






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 171 - janvier 2019
Directeurs généraux. Patrons comme les autres ?
Voir le sommaire

sub Aap Découvrez Direction[s] Clés en vidéo En savoir plus Je m'abonne
Offres d'emploi
Cette semaine 8 annonce(s)
PEP 80

DIRECTEUR DU PÔLE HANDICAP MOTEUR (H/F)

PEP 80

2 MISSIONS DE DIRECTION TERRITORIALE (H/F)

PEP 80

DIRECTEUR DU PÔLE MEDICO-SOCIAL (H/F)

Association Rénovation

DIRECTEUR ADJOINT (H/F)

Association C.A.F.IC

DIRECTEUR (H/F)

Eliane Conseil

DIRECTEUR (H/F)

Association Rénovation

DIRECTEUR (H/F)

F.E.NA.M.E.F

Secrétaire Général H/F


Voir toutes les offres
Trophée 2018 : l'essentiel

La cérémonie de remise du 14è Trophée Direction[s] s'est tenue le 28 novembre 2018 à Paris.

Nous vous donnons rendez-vous en 2019 pour la 15è édition.

Voir le palmarès 2018
Voir le reportage vidéo du lauréat 2018

________________________________________  

Le 14ème Trophée Direction[s] a été organisé sous le haut patronage de Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat chargée des Personnes handicapées et d'Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé.

       

En partenariat avec  : 

       

                        

Espace pratique