Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Pouvoir d’achat
Une prime encadrée

23/01/2019

Annoncée par le président de la République en réponse au mouvement des Gilets jaunes, la prime exceptionnelle de fin d’année, prévue par la loi du 24 décembre 2018, peut être versée aux professionnels jusqu’au 31 mars prochain par l’employeur. Comme promis, elle est exonérée d’impôt sur le revenu, de cotisations sociales patronales et salariales et de prélèvements sociaux (CSG/CRDS), et peut être allouée aux salariés dont la rémunération est inférieure à trois Smic bruts, dans la limite de 1 000 euros. « L’employeur peut choisir de ne la verser [qu’à ceux] dont la rémunération est inférieure à un certain plafond (qui peut être fixé à un niveau différent de celui de trois Smic) », précise une instruction publiée mi-janvier.

Un montant modulable

L’employeur est autorisé à moduler le niveau de la prime en fonction des absences ou de l’assiduité du salarié. Néanmoins, ce bonus ne peut pas être réduit en raison d’un congé maternité, paternité ou d’éducation parentale. Autre point important : au sein d’une même entreprise, il est possible d’attribuer des montants différents aux salariés selon les établissements dont ils relèvent.

Par ailleurs, la prime ne doit se substituer à aucun élément de rémunération, à aucune augmentation salariale ou prime conventionnelle. « Elle ne peut évidemment pas venir en diminution des primes habituelles telles que celles de 13e mois, de congés ou de vacances, de Noël », ni de toute autre versement obligatoire ou habituel indique l’administration. Enfin, elle ne peut pas faire l'objet de plusieurs versements et doit apparaître sur le bulletin de paie.

Instruction interministérielle N° DSS/5B/5D/2019/2 du 4 janvier 2019

Noémie Colomb

Publié dans le magazine Direction[s] N° 172 - février 2019






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 202 - octobre 2021
Violences faites aux femmes. Protéger encore
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
Maison Départementale de l'Enfance

Chef de service éducatif H/F

Délégation générale Groupe SOS

Directeur·trice d'Antenne de Nanterre pour son dispositif d'intermédiation locative H/F

GROUPE SOS Jeunesse

CHEF/FE DE SERVICE MECS LES TOURELLES H/F

France Terre d'Asile

Directeur Administratif et financier (F/H)

ADPEP 28

DIRECTEUR GENERAL (H/F)


Voir toutes les offres
Agenda
28 octobre 2021, à distance

Innover pour le bien vieillir : quelles alternatives à l'Ehpad ?

3 novembre 2021, à Taissy (Marne)

C’est ma vie, c’est moi qui choisis !

4 au 5 novembre 2021, à Paris

Vous avez l’heure, nous avons le temps…

8 au 10 novembre 2021, à Paris

Santexpo

8 au 10 novembre 2021, à Paris

Santexpo


Voir tous les évènements
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

 Voir le palmarès 2019 

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.