Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Handicap
Des structures aux coûts hétérogènes

18/04/2018

Une étape supplémentaire a été franchie en vue de la future réforme de la tarification dans le champ du handicap. Les résultats de la première enquête de coûts des établissements et services ont été dévoilés en mars [1]. Menée par l’Agence technique de l’information sur l’hospitalisation (Atih), elle porte sur les données 2015 de 92 structures accueillant des enfants. Objectif ? Analyser les dépenses liées aux prestations de la nomenclature « Serafin-PH ».
Premier enseignement : le poids des prestations indirectes (pilotage et fonctions supports) qui s’élèvent à 49 % pour les établissements et à 43 % pour les services. Concernant l’accompagnement, malgré des résultats « très dispersés », quelques tendances se dégagent. Sans surprise, les caractéristiques de la personne sont déterminantes. Ainsi les montants alloués à la « rééducation et réadaptation fonctionnelle » sont plus importants dans les structures accueillant des publics déficients moteurs (de 4 800 à 12 000 euros) que dans celles recevant des jeunes atteints de troubles du comportement (de 600 à 1800 euros). Également très hétérogènes, les frais de transport liés aux trajets effectués pour les soins peuvent aller de 150 à 5 700 euros par usager dans les services (de 50 à 1 700 euros en établissement).

Se porter candidat à l’ENC

Si ces premiers résultats seront bientôt complétés par une deuxième enquête sur les données 2016 (en cours d’analyse), « l’étude nationale de coût (ENC) en préparation doit permettre de recueillir des données individuelles plus fines sur les caractéristiques des personnes, leur environnement… », explique Yoël Sainsaulieu, chargé de mission auprès de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA). Après l’appel à candidatures qui sera lancé début juin, la caisse espère la participation de 300 structures. Elles seront épaulées par un prestataire extérieur et bénéficieront d’une indemnisation de 30 000 euros (soit un demi-poste de contrôleur de gestion), précise la CNSA.

[1] À télécharger sur www.atih.sante.fr

Noémie Colomb

Publié dans le magazine Direction[s] N° 164 - mai 2018






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 199 - juillet 2021
Sexualité des usagers. Vers la fin du tabou ?
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
APSI

DIRECTEUR H/F

Fondation Jacques Chirac - Mas les Tamaris

CHEF DE SERVICE EDUCATIF (H/F)

ACTION ENFANCE

CHEF DE SERVICE H/F - CHATEAUNEUF SUR LOIRE (45) - CDI

Association Les Papillons Blancs de l'Autunois

CHEF DE SERVICE (H/F)

PEP 71

Directeur de Pôle H/F


Voir toutes les offres
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

 Voir le palmarès 2019 

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.