Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Sécurisation des ESSMS
À chacun sa stratégie

23/08/2017

Comment mieux protéger les établissements et services sociaux et médico-sociaux (ESSMS) [1] contre la survenue de toutes formes de violence, menace terroriste comprise ? À ces fins, les structures sont tenues d’élaborer leur propre stratégie, adaptée à leurs spécificités (taille, environnement, public…)[2]. Dans ce cadre, les directeurs pourront opter, d'ici à la fin de l'année, pour l’actualisation du règlement de fonctionnement afin d’y intégrer les mesures adéquates. Autre possibilité, la constitution d’une fiche de sécurité [3], dont le contenu pourra être révisé annuellement : outre le dispositif global lié à la protection de la structure dans la durée, elle devra comprendre un volet dédié à la « gestion de crise » récapitulant les actions « immédiates et particulières » à déployer, notamment en cas d’attentat. Quel que soit le document choisi, celui-ci devra être soumis au conseil de la vie sociale (CVS), ou à son équivalent. Le dispositif retenu pourra faire l’objet de tests annuels, recommande l’instruction.

Sensibiliser personnels et usagers

Points de vigilance particuliers ? La « radicalisation possible des personnes ayant accès à l’ESSMS et pouvant mettre en danger sa sécurité », ainsi que les menaces éventuelles à l’encontre des systèmes d’information. Autant de sujets qui requièrent la sensibilisation des usagers et de leurs familles. Comme celle du personnel, acteur essentiel en matière de vigilance et de prévention. Toutes les actions envisagées devront leur être présentées et « les mesures de protection connues et maîtrisées ». Un chantier pour lequel les gestionnaires peuvent compter sur le soutien des agences régionales de santé (ARS), comme des directions régionales de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS), en charge de l’animation et de la coordination de la politique régionale de sécurité dans le secteur, en coordination avec les conseils départementaux le cas échéant.

[1] Centres d'hébergement d'urgence compris.

[2] En cohérence avec le plan Vigipirate.

[3] Elle doit être annexée au règlement de fonctionnement.

Instruction n° SG/HFDS/DGCS/2017/219 du 4 juillet 2017

Gladys Lepasteur

Publié dans le magazine Direction[s] N° 156 - septembre 2017






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 179 - octobre 2019
Convergence tarifaire. Se donner les moyens
Voir le sommaire

Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
Adapei Papillons Blancs d’Alsace

Responsable de projets de développement (H/F)

Rénovation

DIRECTEUR-ADJOINT à TEMPS PLEIN (H/F)

Amicale du Nid 93

RESPONSABLE MAINTENANCE ET LOGISTIQUE (H/F)

AAJD

DIRECTEUR DES RESSOURCES HUMAINES (H/F)

ASSOCIATION FOYER NOTRE DAME

Directeur adjoint H/F


Voir toutes les offres
Trophée 2019 : l'essentiel

La cérémonie des remises de prix du 15e Trophée Direction[s] se tiendra le 27 novembre, aux Salons Hoche, à Paris.
Pour y assister, inscrivez-vous ici.

Le Trophée Direction[s] est organisé sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.

   

            

 

En partenariat avec : 

Voir le palmarès 2018
Voir le reportage vidéo du lauréat 2018

Prix des Lecteurs 2019

Votez pour votre initiative préférée parmi les nominés du 15ème Trophée Direction[s].

L’initiative qui recevra le plus grand nombre de suffrages se verra attribuer le Prix des lecteurs 2019.