Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Jurisprudence/Assistants familiaux
L’agrément en question

03/07/2013

Le retrait d’agrément d’un assistant familial par l’autorité administrative entraîne son licenciement. Sans préavis, mais non sans formalités. Dans un récent arrêt, la Cour de cassation précise en effet que l’employeur est tenu d’inscrire sur l’attestation délivrée à Pôle emploi la mention « préavis : non effectué ». Faute de quoi il peut être condamné à régler une indemnité de préavis ou des dommages et intérêts à son salarié. Les magistrats retiennent, en revanche, que la seule référence à la décision de retrait d’agrément dans la lettre de licenciement suffit à motiver la rupture.

Des instructions trop courtes

À noter par ailleurs qu'un rapport [1] de la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS), publié le 28 mai dernier, fait le point sur la réforme du statut des assistants familiaux, introduite par la loi du 27 juin 2005. Il dresse un « bilan en demi-teinte » de la professionnalisation du métier. Les nouvelles conditions d’agrément sont notamment visées. La réduction de six à quatre mois du délai d’instruction des demandes est ainsi jugée insuffisante par les services instructeurs et « les visites à domicile sont encore trop souvent vécues comme de véritables intrusions » par les assistants familiaux, souligne l’administration.

Cass., soc., 23 mai 2013, n° 12-10062

[1] Évaluation de la mise en œuvre de la loi du 27 juin 2005 relative aux assistants maternels et aux assistants familiaux, rapport de la DGCS, à télécharger sur www.social-sante.gouv.fr

Élise Brissaud

Publié dans le magazine Direction[s] N° 110 - août 2013






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 199 - juillet 2021
Sexualité des usagers. Vers la fin du tabou ?
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
APSI

DIRECTEUR H/F

Fondation Jacques Chirac - Mas les Tamaris

CHEF DE SERVICE EDUCATIF (H/F)

ACTION ENFANCE

CHEF DE SERVICE H/F - CHATEAUNEUF SUR LOIRE (45) - CDI

Association Les Papillons Blancs de l'Autunois

CHEF DE SERVICE (H/F)

PEP 71

Directeur de Pôle H/F


Voir toutes les offres
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

 Voir le palmarès 2019 

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.