Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Emplois des jeunes
Des outils pour faciliter l'embauche

24/09/2013

Près de 52 000 contrats conclus à la fin août : c'est la moitié de l’objectif que s’est fixé le gouvernement pour 2013. Alors que le déploiement des emplois d’avenir a enfin atteint son « rythme de croisière » – pour reprendre la formule du récent rapport parlementaire sur le sujet [1] –, Pôle emploi fait le point sur les dispositifs d’aide à l’embauche à destination des employeurs. Par exemple, l’évaluation en milieu de travail (EMT), d’une durée 80 heures maximum, permet de tester la motivation d’un candidat qui découvre le secteur. Quand elle est préalable au recrutement (EMTPR), elle peut durer jusqu’à une semaine, l’occasion de préparer le jeune à son intégration. Autre outil mobilisable ? La préparation opérationnelle à l’emploi (POE), qui consiste notamment à former la future recrue avant sa prise de poste (mise à niveau…), ce pendant plusieurs mois si nécessaire [2].

Des charges revues à la baisse

Pourvoyeur de près de 90 % des emplois d’avenir, le secteur non marchand peut également prétendre, dans ce cadre, à certains allégements de charges patronales. Les mêmes que ceux applicables à tout contrat d’accompagnement dans l’emploi (CUI-CAE), rappelle l’Agence centrale des organismes de Sécurité sociale (Acoss). Ainsi, les employeurs n’ont à s’acquitter ni de la taxe sur les salaires, ni de la participation à l’effort de construction et ils sont exonérés de cotisations patronales d’assurance sociale et d’allocations familiales. En revanche, le cumul avec la réduction dite Fillon n’est pas possible.

Enfin, l’embauche des jeunes est également encouragée par l’accord national interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2013 sur la compétitivité et la sécurisation de l’emploi. En contrepartie de la hausse des contributions patronales « chômage » sur certains contrats précaires, il en prévoit l’exonération, pendant trois à quatre mois, pour tout CDI conclu depuis le 1er juillet 2013 (et qui se poursuit au-delà de la période d'essai) avec un salarié de moins de 26 ans.

[1] Examen du rapport d’information sur la mise en œuvre de la loi portant création des emplois d’avenir, rapport présenté par Jean-Marc Germain, Assemblée nationale, septembre 2013

[2] Lire Direction[s] n° 108, p. 32

Instruction Pôle emploi n° 2013-72 du 23 juillet 2013

Circulaire Acoss n° 2013-20000049 du 5 juillet 2013

Circulaire Unédic n° 2013-17 du 29 juillet 2013

Aurélia Descamps

Publié dans le magazine Direction[s] N° 112 - octobre 2013






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 188 - juillet 2020
Environnement. S'engager durablement
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
CESAP

Directeur (H/F)

Foyer d'Accueil Médicalisé

Directeur(trice) établissement médico-social

CESAP

Directeur (H/F)

UGECAM NORD-EST

DIRECTEUR D’ÉTABLISSEMENT H/F

GAPAS

DIRECTEUR REGIONAL (H/F)


Voir toutes les offres
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

 Voir le palmarès 2019 

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.