Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Aide à domicile
Prévenir les facteurs de pénibilité

19/03/2014

En matière de prévention de la pénibilité, les employeurs de la branche de l’aide à domicile (BAD) bénéficient désormais d’un accord de branche agréé, qui adapte au secteur les dispositions nées de la réforme des retraites de 2010 [1]. Depuis le 1er avril 2014, il s’applique aux structures de moins de 300 salariés, adhérentes à l’une des quatre organisations patronales [2] et dont plus de la moitié du personnel est exposée à des facteurs de pénibilité. Parmi ces structures, celles qui comptent au moins 50 salariés sont obligées de mettre en œuvre un accord d’entreprise ou un plan d’action [3]. Pour les plus petites, cette démarche est seulement préconisée.

Formations spécifiques

Les structures doivent notamment prévoir des mesures susceptibles de limiter les risques professionnels (équiper un logement d’un lit médicalisé par exemple). Elles sont également tenues de proposer aux intervenants des formations telles que le certificat Prévention secours. Autre axe d’action ? L’amélioration des conditions de travail : les plannings doivent mieux tenir compte des temps de repas (30 minutes minimum) et de déplacement. Enfin, les partenaires sociaux incitent à l'élaboration, tous les deux ans, d’une journée d’échanges autour des enjeux de la prévention. Une fois étendu, l’accord concernera également les organisations qui n’adhérent pas à l’un des quatre réseaux de la branche.

[1] Loi n° 2010-1330 du 9 novembre 2010

[2] UNA, UNADMR, Adessadomicile, Fnaafp-CSF

[3] C’est une obligation légale pour les entreprises d’au moins 300 salariés, même couvertes par un accord de branche étendu.

Avenant n°12/2013 du 25 juin 2013 à la convention de la BAD, agréé par l’arrêté du 18 février 2014.

Aurélia Descamps

Publié dans le magazine Direction[s] N° 119 - avril 2014






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 201 - septembre 2021
Aller-vers. Prendre les devants
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
GROUPE SOS Jeunesse

CHEF/FE DE SERVICE MECS LES TOURELLES H/F

IRTS Île-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne

INGENIEUR DE FORMATION (H/F)

France Terre d'Asile

Directeur Administratif et financier (F/H)

Maison Départementale de l'Enfance

Chef de service éducatif H/F

Délégation générale Groupe SOS

Directeur·trice d'Antenne de Nanterre pour son dispositif d'intermédiation locative H/F


Voir toutes les offres
Agenda
28 octobre 2021, à distance

Innover pour le bien vieillir : quelles alternatives à l'Ehpad ?

3 novembre 2021, à Taissy (Marne)

C’est ma vie, c’est moi qui choisis !

4 au 5 novembre 2021, à Paris

Vous avez l’heure, nous avons le temps…

8 au 10 novembre 2021, à Paris

Santexpo

8 au 10 novembre 2021, à Paris

Santexpo


Voir tous les évènements
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

 Voir le palmarès 2019 

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.