Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Fonction publique
Mise en place du contrat de projet

18/03/2020

La livraison des textes d’application de la loi du 6 août 2019 relative à la transformation de la fonction publique continue. Avec au menu, la mise en place du nouveau contrat de projet dans ses trois versants. Une révolution qui permet désormais l’embauche d’un CDD d’au moins un an pour mener une mission particulière dont l’aboutissement constitue l’échéance du contrat.

Rupture anticipée sous conditions

Ce dernier doit donc comporter une série de clauses : description du projet, celle du poste occupé, sa catégorie, définition des tâches à accomplir, de même que les modalités d’évaluation et de contrôle du résultat attendu. Ou encore la durée du contrat avec le cas échéant celle de la période d’essai.

Ce contrat peut être renouvelé si le projet n’est pas achevé à l’échéance fixée, sous certaines conditions. La durée totale du contrat doit rester inférieure à six ans et l’agent doit avoir donné son accord sous huit jours. À l’inverse, l’employeur peut mettre fin au contrat. Une disposition offerte après un an lorsque le projet ne peut se réaliser ou si l’objectif a été atteint avant l’échéance. En cas de rupture anticipée, l’agent perçoit une indemnité d’un montant égal à 10 % de la rémunération totale perçue à la date d’interruption.

Des temps non complets dans la territoriale

Autre nouveauté de la loi Fonction publique : la généralisation du recrutement des fonctionnaires à temps non complet à l’ensemble des collectivités et à leurs établissements publics, comme à tous les cadres d’emploi de la territoriale. Deux limites sont fixées. Un agent percevant déjà une rémunération à temps complet ne peut occuper ce type de poste que dans une autre collectivité (ou établissement) et seulement si la durée de ce nouvel emploi ne dépasse pas 15 % du temps complet. Un changement destiné à faire face aux besoins nouveaux des collectivités, notamment dans le champ médico-social, avec l’élargissement des compétences des conseils départementaux.

Décrets n° 2020-172 et n° 2020-132 du 27 février 2020

Laura Taillandier

Publié dans le magazine Direction[s] N° 185 - avril 2020






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 189 - septembre 2020
Accès aux soins. Quel remède miracle ?
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
CDSEA 91

Chef(fe) de service dispositif ITEP

FAM Héméralia

Responsable Administratif et Financier

Sauvegarde de Seine Saint Denis

DIRECTEUR DES SERVICES ET DE L'ACTIVITE (H/F)

ANAA-CMPP

DIRECTEUR(TRICE) MEDICAL(E)

EHPAD LINARD

CADRE DE SANTE (H/F)


Voir toutes les offres
Agenda
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

 Voir le palmarès 2019 

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.