Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Entretien
"700 000 euros pour 10 000 parcours de formation"

20/04/2020

A partir de l'examen des besoins de ses adhérents face à l'épidémie de coronavirus, l'Opco Santé s'est organisé pour y répondre rapidement et leur proposer des formations et ressources en ligne. Explications du directeur général, Jean-Pierre Delfino.

En cette période de crise sanitaire, comment se mobilise l’Opco Santé ?

Jean-Pierre Delfino. Si nos bureaux sont fermés depuis le 16 mars au soir, nos collaborateurs, notamment les conseillers, poursuivent leur activité par téléphone et par mail afin d’accompagner nos adhérents qui sont en première ligne. Nous avons travaillé en collaboration avec les fédérations d'employeurs et nos adhérents pour identifier leurs enjeux et leurs besoins, mais surtout quelle réponse l’Opco pouvait leur apporter, par exemple pour permettre aux professionnels, notamment les équipes en renfort, de maîtriser rapidement les compétences nécessaires pour faire face à l’épidémie. Pour cela, nous avons mené dès la deuxième semaine du confinement une enquête flash, à laquelle environ 600 établissements et services ont répondu.

Quels sont leurs sujets de préoccupation ?

J.-P. D. Parmi les thèmes qui ressortent, les mesures d’hygiène et les procédures d’élimination des déchets et du virus bien sûr. Mais aussi la gestion du stress et de la peur de la contamination des équipes, la gestion du confinement et de l’isolement des usagers, la communication avec les familles ou les média. Nous avons aussi recensé des besoins sur tous les impacts RH : l’intégration des collaborateurs embauchés avant le confinement, les reports de congés, les arrêts maladies, etc… Dans le champ des personnes âgées, les besoins semblent plus forts concernant la gestion émotionnelle et psychologique de la crise pour les équipes. Dans le secteur social, ce sont les enjeux de l’organisation du travail à distance qui ressortent.

Comment y répondez-vous ?

J.-P. D. Nous avons accéléré deux projets de solutions en ligne pour nos adhérents et leurs salariés. Pour le premier, mené avec l’éditeur Edflex, nous avons répertorié tous les cours en ligne (Mooc) et ressources utiles (articles, podcasts, videos…) en accès libre et sans formulaire d’inscription, et sélectionné les plus pertinents. Des contenus enrichis chaque semaine.

Le 10 avril, nous avons aussi ouvert une plateforme LMS (Learning management system) -une application qui permet la gestion de contenus pédagogiques, notamment de classes virtuelles–  donnant accès à des formations payantes. Seize modules de formation en ligne sont accessibles à ce jour sur 7 thématiques(1), là aussi sélectionnés par nos soins. Les employeurs peuvent les acheter via cette plateforme et nous faire ensuite une demande de prise en charge. Pour cela, l’Opco a dégagé une enveloppe de 700 000 euros sur ses réserves des fonds mutualisés pour assurer le financement de 10 000 parcours de formation. En fonction des engagements que nous constaterons, je pourrai proposer, dans un second temps, au conseil d’administration un budget complémentaire.

Ces solutions ne répondent pas bien sûr à tous les besoins, il y a des situations spécifiques. Nous avons en particulier été sollicité sur la gestion du confinement dans les établissements pour personnes handicapées. En collaboration avec des partenaires (2), nous avons monté à un webinair, accessible en replay. L’accès à ces 3 "briques" se fait à partir de notre site internet (3). Cette situation nous amène à expérimenter de nouvelles modalités, certaines pouvant être davantage développé à l’avenir dans le secteur comme les formations mixant présentiel et virtuel.

  1. Notamment les notions de base d'hygiène et les gestes barrières, l’organisation du confinement des personnes fragilisées, l’accompagnement des décès, le management de crise, à distance…
  2. ANFH, Agence régionale de santé (ARS) Ile de France, Centre régional d’études, d’action et d’information d’Ile de France (CREAI), Centre de ressources Autisme Ile de France (Craif) et structure d’appui régionale à la qualité et à la sécurité des prises en charge (Staraqs).
  3. Sur www.opco-sante.fr
Propos recueillis par Noémie Gilliotte






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 202 - octobre 2021
Violences faites aux femmes. Protéger encore
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
Maison Départementale de l'Enfance

Chef de service éducatif H/F

France Terre d'Asile

Directeur Administratif et financier (F/H)

GROUPE SOS Jeunesse

CHEF/FE DE SERVICE MECS LES TOURELLES H/F

Délégation générale Groupe SOS

Directeur·trice d'Antenne de Nanterre pour son dispositif d'intermédiation locative H/F

Département de la Haute Garonne

RESPONSABLE ADJOINT DE MAISONS DES SOLIDARITÉS H/F


Voir toutes les offres
Agenda
28 octobre 2021, à distance

Innover pour le bien vieillir : quelles alternatives à l'Ehpad ?

3 novembre 2021, à Taissy (Marne)

C’est ma vie, c’est moi qui choisis !

4 au 5 novembre 2021, à Paris

Vous avez l’heure, nous avons le temps…

8 au 10 novembre 2021, à Paris

Santexpo

8 au 10 novembre 2021, à Paris

Santexpo


Voir tous les évènements
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

 Voir le palmarès 2019 

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.