Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Secteur médico-social
Un plan de relance a minima?

28/02/2009

Les personnes âgées et handicapées ne semblent pas, à première vue, oubliées du plan de relance de l'économie.

Valérie Létard a, en effet, annoncé que 70 millions d'euros seraient alloués à des projets d'équipement: 20 millions pour le secteur du handicap et 50 pour celui des personnes âgées. Ces fonds débloqués permettront la mise en chantier de trois maisons de retraite médicalisées supplémentaires par région, dès cette année. Priorité étant donnée aux établissements « pratiquant des tarifs accessibles aux usagers et qui s'engagent explicitement dans la prise en charge de la maladie d'Alzheimer ».

Effet d'annonce ou réel effort supplémentaire? La question se pose. En effet, il ne s'agit pas de nouveaux crédits, mais d'un choix d'affectation des excédents de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA). Priée par le gouvernement de provisionner son Plan d'aide à l'investissement (PAI) 2009 de 70 millions d'euros supplémentaires. Le PAI (part des excédents de la CNSA affectée à des projets d'investissement) devrait donc s'élever à 330 millions d'euros au lieu des 260 initialement prévus, sous réserve d'un vote positif du conseil de la caisse. Encore faudrait-il qu'un nombre suffisant de chantiers soient prêts à être lancés rapidement.

Selon l'association de directeurs AD-PA, ces mesures, qui permettront de ne créer que « 4 à 5 établissements » en tout, n'ont « rien à voir avec un plan de relance ». Les autres acteurs sont plus enthousiastes, malgré quelques réserves. Ainsi, le syndicat des établissements Synerpa s'inquiète: « Pas un mot [...] sur les financements de l'assurance maladie, crédits pourtant indispensables à la création d'établissements pour personnes âgées dépendantes. »

Soulager les directeurs

La fédération des associations de directeurs Fnadepa « regrette que l'amélioration des réponses [...] en direction des personnes âgées prenne ses sources dans les politiques d'emploi ou dans le soutien au BTP ». La fédération des établissements Fehap demande un effort supplémentaire, « mobilisant le concours de la Caisse des dépôts et consignations ». Et souhaite que les directeurs soient davantage soulagés des contraintes liées aux opérations bénéficiant de subventions.

T. B.-C.





Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 188 - juillet 2020
Environnement. S'engager durablement
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
Sauvegarde 56

Directeur (trice)

CENTRE MEDICO-PSYCHO-PEDAGOGIQUE

DIRECTEUR(TRICE) MEDICAL(E)

AHIS Cahors

DIRECTEUR (H/F)

AMSP

Directeur Adjoint (H/F) Foyer de Vie

ASPEC

Directeur d’établissement (H/F)


Voir toutes les offres
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

 Voir le palmarès 2019 

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.