Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Informatique

Tous connectés

26/11/2019 -  Outils de gestion des dossiers des usagers, des projets personnalisés, de facturation, de reporting budgétaire et comptable… Peu de tâches ou fonctions, supports comme cœur de métier, échappent à l’informatique. En particulier lorsqu’il s’agit du pilotage de l’activité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (ESSMS). Que vous soyez technophile de longue date, manager connecté ou non, ce supplément est fait pour vous. Son ambition ? Vous accompagner dans votre réflexion autour de la définition d’un système d’information (SI) adapté à vos besoins et aux enjeux du secteur. Et vous présenter les prérequis indispensables à tout investissement informatique, que ce soit en termes de matériels, de solutions, de réseaux ou de services. Objectif ? Vous permettre de faire des choix éclairés. Et surtout sécurisés, notamment concernant la protection des données personnelles des usagers et des professionnels, dans le respect du règlement européen en vigueur depuis mai 2018 qui accroît les obligations des responsables de traitement. À l’heure de la révolution numérique et des technologies de l’information et de la communication (TIC), au-delà des simples outils techniques, ce sont leurs bonnes appropriation et utilisation par tous qui doivent être pensées et accompagnées.

SOMMAIRE DU DOSSIER :

  • Système d'information, un chantier stratégique
  • La comptabilité, centre névralgique de l’informatisation
  • Un outil ad hoc pour faciliter le travail des professionnels
  • Un logiciel RH personnalisable
  • Priorité à la protection des informations sensibles
  • Choisir le meilleur support pour conserver ses données
  • La GED pour dématérialiser ses documents
  • Les tablettes vont partout

Un logiciel RH personnalisable

30/10/2019

Les solutions spécifiques aux ressources humaines (RH) gèrent la paie, le suivi des plannings ou encore du plan de formation… Elles doivent pouvoir être paramétrées en fonction des structures et des professionnels qui les alimentent.

Paie, plannings, formations, évolution des carrières… La gestion des ressources humaines (RH) recouvre une multitude d’activités et de tâches qui nécessitent un outil informatique adapté. Ce, via un logiciel unique ou des solutions plus modulaires.

Des modules de base

Au minimum, l’outil ad hoc doit comporter un module de gestion des données de chaque professionnel (identité, adresse, coordonnées bancaires, etc.), mais aussi pouvoir organiser ses horaires, ses absences, ses interventions… De manière plus globale, le logiciel doit générer certains documents, tels que contrats ou certificats de travail, attestations employeur, états des congés payés…

Quant au logiciel de paie, il doit être interfacé (voire intégré) avec l’outil de gestion de planning. Ainsi, outre l’édition des bulletins de salaire, il produit automatiquement les déclarations dématérialisées de type Dads-U et le calcul des indemnités journalières de Sécurité sociale, dans le cas d’arrêts maladie, accidents du travail ou congés de maternité.

Second module de base du logiciel, la gestion du planning des équipes, particulièrement importante, plus particulièrement pour des établissements fonctionnant en internat ou ouverts toute l’année sans interruption. L’outil doit donc pouvoir établir les emplois du temps prévisionnels des personnels et en assurer le suivi opérationnel. Dans le meilleur des cas, il sera alimenté par un dispositif de badges, facilitant la déclaration des heures des salariés et permettant une remontée automatique des informations.

Au préalable, il est primordial que les gestionnaires vérifient que la solution envisagée respecte le Code du travail et le règlement général sur la protection des données personnelles (RGPD), prend en compte les particularités des conventions collectives du secteur, et qu’elle peut  produire états et budgets dans le cadre normalisé.

Un outil fonctionnel

Autre point essentiel : s’assurer de l’implication des équipes qui vont s’en servir. Ce qui exige également que le logiciel soit simple à utiliser et adapté aux différentes catégories de personnels qui l’alimentent. Mais aussi qu’il puisse prendre en charge tous les cas particuliers en matière de gestion RH.

Enfin, la solution retenue doit pouvoir être modifiée régulièrement, en fonction des évolutions réglementaires notamment. À ce titre, il convient de contrôler la capacité de l’éditeur à mener à bien, en temps et en heure, ces mises à jour.
Bruno Ferret

Point de vue

Stéphanie Azé, responsable des dossiers transversaux RH à l’Adapei 35

« Tous nos établissements sont équipés d’un logiciel de gestion des plannings depuis 2015.
Depuis mai 2019, nous l’utilisons aussi pour les travailleurs d’établissements et services d’aide par le travail (Esat). Avant ce déploiement généralisé, nous avons testé la solution au siège, ainsi que dans l’une de nos structures, à Saint-Malo. Elle était la première
à réclamer, dès 2012, la mise en place d’un tel outil pour faciliter la gestion des temps et des activités des personnels. Sur ce chantier, il a fallu vaincre beaucoup de résistances. Celles des établissements, qui craignaient de perdre leur autonomie sur les plannings. Et celles des salariés, qui n’avaient pas confiance dans l’outil et redoutaient de perdre des heures. Pour emporter l’adhésion, il est indispensable de faire preuve de pédagogie, d’expliquer, d’apporter des preuves. Ce qui prend du temps. Aujourd’hui, plus personne ne remet en cause l’existence du logiciel, ni son intérêt. Il nous permet de gérer toutes les équipes de manière équitable, quel que soit l’établissement où elles travaillent. »






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 189 - septembre 2020
Accès aux soins. Quel remède miracle ?
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
UGECAM NORD-EST

DIRECTEUR (H/F)

APAJH Alpes de Haute Provence

DIRECTEUR ADJOINT (H/F)

FAM Héméralia

Responsable Administratif et Financier

Sauvegarde de Seine Saint Denis

DIRECTEUR DES SERVICES ET DE L'ACTIVITE (H/F)

PETITES SOEURS DES PAUVRES MA MAISON

Infirmier coordinateur / Cadre de santé H/F


Voir toutes les offres
Agenda
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

 Voir le palmarès 2019 

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.