Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Protection de l'enfance/Délinquance juvénile
"Un dangereux mélange des genres "

25/02/2010

Trois questions à Fabienne Quiriau, directrice générale adjointe de la Convention nationale des associations de la protection de l'enfant (Cnape, ex-Unasea).

Le décret créant le fonds de financement de la protection de l'enfance devrait être publié « sous peu ». Est-ce la fin d'une longue attente ?

Cette annonce est satisfaisante. Toutefois, ce fonds ne sera abondé que de 30 millions d'euros par la Caisse nationale d'allocations familiales (Cnaf). L'État n'y ajoutera des financements qu'en 2011. Reste à savoir comment ce fonds sera géré. Son objectif initial était de financer la dynamique de la loi, des actions et des projets innovants. Je crains que ce ne soit oublié.

Le projet de loi dit Loopsi (1) comprend certaines mesures contre la délinquance des mineurs. Quelles sont les inquiétudes de la Cnape ?

Alors que la loi du 5 mars 2007 a donné aux présidents des conseils généraux, une mission de protection de l'enfance, ce projet de loi veut en faire des acteurs-clés de la prévention de la délinquance. On leur demande d'être plus actifs dans le « rappel à leurs obligations » aux familles qui connaissent des « carences éducatives ». Ils seront, par ailleurs, destinataires d'information de la part des parquets sur les infractions commises par les mineurs. La lutte contre la délinquance des mineurs nécessite une réflexion de fond sans chercher à pervertir le dispositif de protection de l'enfance. Il faut renforcer le volet pédagogique plutôt que le volet coercitif. Le rapport, remis à Jean-Marie Bockel, secrétaire d'État à la Justice, comporte des propositions intéressantes sur le décloisonnement des pratiques et le travail en réseau.

Qu'attendez-vous des États généraux de l'enfance qui ont démarré le 16 février ?

Nous serons très vigilants sur la façon dont les débats seront menés notamment lors des ateliers sur le traitement de l'information préoccupante.


(1) Projet de loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure, adopté en première lecture par l’Assemblée nationale
Nadia Graradji






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 189 - septembre 2020
Accès aux soins. Quel remède miracle ?
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
FAM Héméralia

Responsable Administratif et Financier

Sauvegarde de Seine Saint Denis

DIRECTEUR DES SERVICES ET DE L'ACTIVITE (H/F)

Conseil départemental de l'Orne

DIRECTEUR H/F

ADAPA

Directeur.rice Général.e.

Fondation Vincent de Paul - Secteur Enfance

DIRECTEUR (H/F)


Voir toutes les offres
Agenda
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

 Voir le palmarès 2019 

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.