Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Hébergement
Un plan quinquennal à défaut de places

23/08/2012
Cécile Duflot, ministre de l'Egalité des territoires et du Logement, a reçu le Collectif des associations unies, le 5 juillet dernier.

Balayés les espoirs du Collectif des associations unies de voir pérenniser, dès cet été, les 2 650 places d’hébergement hivernal encore ouvertes fin mai. Finalement, seuls trois centres d’Ile-de-France n'avaient pas fermé le 1er juillet. « Sans compter que des structures, censées être ouvertes en été, ferment suite à des décisions politiques – dans des stations balnéaires par exemple – ou par manque de personnel remplaçant, ajoute Matthieu Angotti, directeur de la Fédération nationale des associations d'accueil et de réinsertion sociale (Fnars). L’argument est budgétaire. Or, cela fait des années qu’on nous fait comprendre en début d’année qu’il n’y a pas d’argent, pour finalement nous accorder une rallonge à l'automne. »

Mesures d’urgence 

Lot de consolation ? L’annonce, par la ministre de l’Égalité des territoires et du Logement, Cécile Duflot, d’un plan quinquennal, dont les modalités d’élaboration font l’objet d’une mission confiée au délégué interministériel à l’hébergement et à l’accès au logement (Dihal), Alain Régnier. Ses objectifs ? « Renouer le dialogue avec les partenaires associatifs, [établir] un état des lieux partagé des acquis et des besoins restant à couvrir, tant au niveau national que territorial, et redéfinir un cadre commun d’actions. » Christophe Robert, délégué général adjoint de la Fondation Abbé Pierre, prévient : « Ce n’est pas parce qu’on doit repasser par cette étape de diagnostic, qu’on ne doit pas arrêter l’hémorragie. Bien sûr, il faut des mesures structurelles, comme la construction de logements sociaux ou des réponses adaptées (maisons relais, pensions de famille). Mais nous avons aussi besoin de mesures d’urgence, sur les expulsions locatives notamment. » Pour l’instant, le Dihal est chargé de réfléchir à de telles actions « prioritaires »… mais uniquement en région parisienne.

Un grand plan pour l’Égalité

Les conclusions de la mission sont attendues début septembre, afin d’élaborer le plan durant le dernier trimestre 2012. Mais un autre rendez-vous se profile déjà pour les acteurs de l’exclusion : la tenue d’une conférence contre la pauvreté est confirmée pour l'automne. Elle devrait aboutir à la présentation, fin janvier 2013, d'un plan pour l’Égalité, la Dignité et pour la Lutte contre la pauvreté et les exclusions… auquel les actions quinquennales pour l’hébergement seront intégrées. « Cette articulation est indispensable, estime Christophe Robert, car le mal-logement est le réceptacle de nombreuses insuffisances dans d’autres domaines, auxquelles le secteur ne peut répondre seul. »

Aurélia Descamps

Publié dans le magazine Direction[s] N° 99 - octobre 2012






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 197 - mai 2021
Impact social. Au service des valeurs
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
GROUPE SOS Jeunesse

DIRECTEUR GENERAL H/F

Association EMPREINTES

Directeur financier (H/F)

Le Fil d'Ariane

Psychiatre/Pédopsychiatre H/F

GEDHIF

DIRECTEUR (H/F)

GIE ALLIANCE GESTION (GIE)

Gestionnaire Formation H/F


Voir toutes les offres
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

 Voir le palmarès 2019 

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.