Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Protection judiciaire de la jeunesse
Un solide plan d’action pour les CEF

16/12/2015

Le plan d’action de la Direction de la protection judiciaire de la jeunesse (DPJJ), décidée à consolider les centres éducatifs fermés (CEF), a été diffusé en décembre. Une réponse au dernier rapport [1] des inspections générales des Affaires sociales (Igas) et des Services judiciaires (IGSJ) évaluant l’application de leurs recommandations de 2013 [2] ? « La plupart des mesures étaient déjà actées ou mises en œuvre, précise la directrice Catherine Sultan. Ces structures assurant la mission difficile de prendre en charge 24 heures sur 24 des jeunes en difficulté ancrés dans la délinquance, elles doivent être particulièrement accompagnées. » Et leurs équipes avec elles : des orientations seront déployées avec les associations pour construire des formations communes avec le secteur public et promouvoir le seul recrutement de personnels qualifiés… Un nouvel indice du décalage entre les ambitions et leur traduction budgétaire, note Samia Darani, conseillère technique à l’union interfédérale Uniopss : « Entre 2015 et 2016, les budgets n’augmentent que de 0,89 %, moins que le glissement vieillissement technicité (GVT) !  Difficile d’augmenter la masse salariale… »

Pilotage plus pragmatique

Autres axes ? L’optimisation de l’action éducative et le renforcement du pilotage. « L’idée est de le rendre plus pragmatique, avec des contrôles plus concrets, précise Catherine Sultan. Des fiches techniques incluant des indicateurs précis sont élaborées pour qu’ils deviennent révélateurs de la réalité du fonctionnement. » Une cellule de prévention des risques sera aussi instaurée et une note, promise pour le 1er semestre, abordera la question des violences.

Attendu, le cahier des charges des structures associatives complétera le corpus existant. Tout comme une circulaire sur les obligations en matière de fonctionnement et d’organisation. Insuffisant pour Samia Darani : « Désaffection des professionnels, violences… Structurels, les  dysfonctionnements sont avant tout liés à la question de l’enfermement. Une réflexion de fond sur le modèle est urgente. »

[1] Rapport sur le dispositif des CEF, juillet 2015

[2] Lire Direction[s] n° 114, p. 15

Gladys Lepasteur

Publié dans le magazine Direction[s] N° 138 - janvier 2016






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 189 - septembre 2020
Accès aux soins. Quel remède miracle ?
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
UGECAM NORD-EST

DIRECTEUR (H/F)

APAJH Alpes de Haute Provence

DIRECTEUR ADJOINT (H/F)

FAM Héméralia

Responsable Administratif et Financier

Sauvegarde de Seine Saint Denis

DIRECTEUR DES SERVICES ET DE L'ACTIVITE (H/F)

PETITES SOEURS DES PAUVRES MA MAISON

Infirmier coordinateur / Cadre de santé H/F


Voir toutes les offres
Agenda
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

 Voir le palmarès 2019 

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.