Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Économie sociale et solidaire
Coup d’accélérateur sur l’innovation sociale

20/12/2017

« Passer à l’acte II » du développement de l’économie sociale et solidaire (ESS) : c’est l’ambition affichée par le haut-commissaire Christophe Itier lors du congrès de l’union des employeurs Udes le 7 décembre dernier. L’occasion de préciser sa feuille de route. Sur celle-ci ? Le Social business act, rebaptisé pacte de consolidation et de développement, qui sera présenté en Conseil des ministres en mars prochain. Il mobilisera plusieurs leviers (fiscal, réglementaire…), notamment en matière de commande publique. Ce « en intégrant des critères d’impact social et environnemental plus ambitieux [et en] travaillant sur le dimensionnement des organisations pour y accéder (joint-venture, groupements temporaires, stratégiques…) », a-t-il indiqué. Sans oublier une stratégie à cinq ans sur la finance solidaire. Christophe Itier a aussi assuré de sa vigilance pour que les marges de manœuvre dégagées par la baisse des charges prévue pour 2019 ne soient pas reprises aux organisations, notamment dans le cadre des contrats pluriannuels d'objectifs et de moyens (CPOM) : « À l’État de montrer l’exemple et d’emmener les collectivités locales ».

Autre axe de son programme, l’innovation sociale. Cela demandera de « mieux la définir pour pouvoir transposer des dispositifs comme le crédit impôt recherche ». En outre, l’accélérateur de l’innovation sociale sera lancé ce 18 janvier. Ses piliers ? Sourcing et labellisation des actions, investissement afin d’être « meilleur dans l’amorçage puis le changement d’échelle », mesure de l’impact et accompagnement des porteurs de projets. Dix structures seront sélectionnées et bénéficieront d’un « démonstrateur », puis un appel à candidatures permanent sera ouvert en février ou mars pour labelliser des incubateurs locaux. Le déploiement de ces actions sur des territoires pilotes est attendu au second semestre.

Quelles politiques d'insertion ?

Pour permettre à l’ESS de changer d’échelle, l’Udes plaide pour un pacte de croissance sociale et solidaire. Parmi ses nombreuses propositions ? En matière de politiques d’insertion, un contrat unique doté d’un volet d’accompagnement dans une logique pluriannuelle, mais aussi un fonds de soutien pour aider les associations de moins de 20 salariés en 2018 pour faire face à la baisse des contrats aidés. Une année qui sera pour l’Udes aussi celle d’une réflexion sur ses statuts afin d’intégrer de nouveaux entrants. À l’image de la fédération d’employeurs Fehap.

Noémie Gilliotte

Publié dans le magazine Direction[s] N° 160 - janvier 2018






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 188 - juillet 2020
Environnement. S'engager durablement
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
AHIS Cahors

DIRECTEUR (H/F)

Association Championnet - Esat Ménilmontant

RESPONSABLE DU DEVELOPPEMENT COMMERCIAL (H/F)

AHS FRANCHE CONTE

DIRECTEUR D'ETABLISSEMENT (H/F)

ASPEC

Directeur d’établissement (H/F)

Département de la Haute-Vienne

DIRECTEUR DE LA PREVENTION PROTECTION DE L'ENFANCE (H/F)


Voir toutes les offres
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

 Voir le palmarès 2019 

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.