Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Conseil de l'inclusion dans l'emploi
« Faire monter en puissance l'IAE »

19/12/2018

Lancé le 30 novembre, le Conseil de l’inclusion dans l’emploi (CIE) s’est réuni pour la première fois le 18 décembre. Son président Thibaut Guilluy détaille son programme de travail.

Le CIE [1] remplace le Conseil national de l’insertion par l’activité économique (CNIAE), quelles sont ses missions ?

Thibaut Guilluy. Le CIE s’inscrit dans la perspective de la construction d’une société inclusive. Ainsi au-delà de l’IAE, il vise à accompagner toutes les politiques publiques relatives à l’inclusion par le travail. Plus large que le CNIAE, sa composition inclut des représentants du champ du handicap, de la lutte contre l’exclusion ainsi que des personnalités du monde de l’entreprise. Ses missions sont de deux ordres : soutenir les dispositifs permettant de remettre le pied à l’étrier des personnes éloignées de l’emploi et accompagner les entreprises ordinaires à recruter ce public.

Le comité ne compte pourtant que 23 membres contre 42 pour le CNIAE…

T. G. Tout en élargissant son périmètre, nous avons voulu éviter de constituer une assemblée pléthorique et privilégier un conseil restreint. Ce qui a pu, au départ, questionner les acteurs de l’IAE. Mais l’instance va travailler dans une logique d’ouverture à tous les sujets et associera au plus près les réseaux et les partenaires sociaux aux différentes concertations. Par ailleurs, nous concevons cette instance comme un « Action tank » pour coconstruire avec les différentes administrations l’évolution des politiques publiques de la proposition jusqu’à l’évaluation des dispositifs.

Quels sont les premiers chantiers ?

T. G. Sur le handicap, nous allons suivre la mise en œuvre de la réforme des entreprises adaptées et en particulier les expérimentations issues de la loi Avenir professionnel. Une autre priorité vise la montée en puissance du secteur de l’IAE afin de passer de 135 000 à 235 000 salariés concernés d’ici 2022. Nous voulons aussi simplifier et rendre plus efficace sa gouvernance. Nous réunirons régulièrement les réseaux de l’IAE afin de formuler des propositions à la ministre Muriel Pénicaud fin mars. Le rapport de la Cour des comptes attendu fin janvier devrait nourrir notre réflexion. Nous souhaitons aussi être force de propositions pour développer l’insertion des personnes sortant de prison en lien avec la nouvelle Agence du travail d’intérêt général ou encore contribuer à la réussite du futur service public de l’insertion. Côté entreprises, nous réfléchissons à un cadre plus incitatif pour mettre la question de l’inclusion au cœur de leur responsabilité sociale.

[1] Décret n° 2018-1002 du 19 novembre et arrêté du 3 décembre 2018

Propos recueillis par Noémie Colomb

Publié dans le magazine Direction[s] N° 171 - janvier 2019






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 171 - janvier 2019
Directeurs généraux. Patrons comme les autres ?
Voir le sommaire

sub Aap Découvrez Direction[s] Clés en vidéo En savoir plus Je m'abonne
Offres d'emploi
Cette semaine 8 annonce(s)
PEP 80

DIRECTEUR DU PÔLE HANDICAP MOTEUR (H/F)

PEP 80

2 MISSIONS DE DIRECTION TERRITORIALE (H/F)

PEP 80

DIRECTEUR DU PÔLE MEDICO-SOCIAL (H/F)

Association Rénovation

DIRECTEUR ADJOINT (H/F)

Association C.A.F.IC

DIRECTEUR (H/F)

Eliane Conseil

DIRECTEUR (H/F)

Association Rénovation

DIRECTEUR (H/F)

F.E.NA.M.E.F

Secrétaire Général H/F


Voir toutes les offres
Trophée 2018 : l'essentiel

La cérémonie de remise du 14è Trophée Direction[s] s'est tenue le 28 novembre 2018 à Paris.

Nous vous donnons rendez-vous en 2019 pour la 15è édition.

Voir le palmarès 2018
Voir le reportage vidéo du lauréat 2018

________________________________________  

Le 14ème Trophée Direction[s] a été organisé sous le haut patronage de Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat chargée des Personnes handicapées et d'Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé.

       

En partenariat avec  : 

       

                        

Espace pratique