Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Stratégie Pauvreté
Des opportunités à saisir

20/03/2019

Près de six mois après la présentation de la Stratégie Pauvreté, sa mise en œuvre territoriale est sur les rails. Le 21 février, le Premier ministre a donné le coup d’envoi de la contractualisation entre l’État et les conseils départementaux, déjà testée par onze d’entre eux. D’ici à fin juin, tous devront avoir signé une convention fixant des résultats à atteindre et le soutien financier de l’État pour trois ans. En 2019, 135 millions d’euros seront répartis dans les territoires et des hauts-commissaires régionaux chargés de piloter la démarche seront nommés en avril.

Des objectifs communs

Toutes les collectivités devront s’engager sur trois grands objectifs « socle ». À savoir, la prévention des sorties « sèches » des jeunes de l’aide sociale à l’enfance (ASE), l’amélioration de l’insertion des allocataires du revenu de solidarité active (RSA) et la revalorisation du travail social via la généralisation des démarches de premier accueil de proximité et de référent de parcours. En outre, des crédits sont réservés à certains zones géographiques pour renforcer la prévention spécialisée ou créer des maraudes mixtes associant les services de protection de l’enfance et ceux de l’État en matière d’hébergement. Sur tous ces thèmes, les départements doivent s’appuyer sur les différents documents de cadrage (référentiels, guide…) réalisés en concertation avec les associations. Ils peuvent aussi financer des initiatives locales s’inscrivant dans les orientations de la Stratégie mais vont au-delà des engagements du socle.

Quant aux associations gestionnaires, « elles doivent prendre connaissance des référentiels et se rapprocher de leur département pour défendre les projets qu’elles souhaitent mettre en œuvre », avance Alexis Goursolas, responsable du service Stratégie et Analyse des politiques publiques à la Fédération des acteurs de la solidarité. Car si « faute de financement, elles étaient freinées depuis plusieurs années pour développer des actions, elles doivent aujourd'hui saisir cette opportunité ».

Instruction n° DGCS/SD1/2019/24 du 4 février 2019 (documents de cadrage en annexes)

Noémie Colomb

Publié dans le magazine Direction[s] N° 174 - avril 2019






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 187 - juin 2020
Crise sanitaire. Les jours d'après
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
AED-Association Aujourd’hui et Demain

DIRECTEUR ADJOINT (H/F)

AMPP Viala

Directeur Général (H/F)

EHPAD RESIDENCE LA MERIDIENNE

CADRE DE SANTE (H/F)

APASE

Responsable des Ressources Humaines H/F

ATD QUART MONDE

RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET COMPTABLE (H/F)


Voir toutes les offres
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

 Voir le palmarès 2019 

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.

   

            

 

En partenariat avec :