Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Campagne addictologie
« Trop d'incertitudes subsistent »

15/09/2021

La déléguée générale de la Fédération Addiction, Nathalie Latour, revient sur les premiers éléments de cadrage de la campagne budgétaire 2021 des structures d’addictologie.

Quels éléments positifs retenez-vous ?

Nathalie Latour. Sur le fond, l’instruction tient compte des avancées obtenues pendant la crise, notamment en termes d’aller-vers. La fragilité de certains publics est aussi reconnue, avec le renforcement dans le champ Accueil, hébergement, insertion (AHI) des interventions des centres de soins, d'accompagnement et de prévention en addictologie (Csapa) et d'accompagnement à la réduction des risques des usagers de drogues (Caarud). Depuis des années, nous plaidions pour une évolution des dispositifs en faveur des publics précaires souffrant d’addictions : avec les confinements, il est devenu évident qu’une approche de réduction des risques était nécessaire pour stabiliser leurs problématiques, comme l’a ensuite entériné la délégation interministérielle à l'hébergement Dihal. Autre mesure importante ? L’extension au secteur des revalorisations issues du Ségur à compter du 1er janvier. C’était une urgence vu les difficultés existant en termes de ressources humaines : de nombreux postes d’infirmiers ne sont pas pourvus, et la situation est désormais aussi tendue chez les travailleurs sociaux.

Pourquoi ce sentiment mitigé dans ce cas ?

N. L. Parce que ces avancées essentielles n’occultent pas la forme qui reste problématique. Trop de flou et d’incertitudes subsistent. Pire : alors même que certaines enveloppes sont connues depuis des mois, comme celles du Ségur, des mesures importantes sur l’addictologie et les revalorisations salariales restent à paraître dans une seconde instruction… « avant la fin de l’année »  !

La création des nouvelles équipes médico-sociales est-elle tout de même une bonne nouvelle [1] ?

N. L. Absolument, nous y sommes favorables. Mais, là encore, comment attendre des gestionnaires qu’ils répondent aux appels à projets en un temps record, alors qu’ils font toujours face à la crise et, maintenant, à la gestion du passe sanitaire ? Ils ne savent même pas ce qui sera attendu d’eux demain, les textes censés réviser les missions des Csapa et des Caarud étant toujours manquants. Cela revient à leur demander de placer une pièce du puzzle sans avoir une vision d’ensemble ! Manque d’anticipation et de concertation : à croire que le système retombe dans ses vieux travers. Comme si l’intelligence collective dont a fait preuve le secteur durant la crise et le dialogue nourri alors avec les pouvoirs publics étaient balayés.

Instruction interministérielle n° DGCS/1B/3A/5C/DSS/1A/DGS/SP2/SP3/2021/120 du 8 juin 2021

[1] Décret n° 2021-1170 du 9 septembre 2021

Propos recueillis par Gladys Lepasteur

Publié dans le magazine Direction[s] N° 201 - octobre 2021






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 203 - décembre 2021
Baromètre Direction(s). Manque d'attractivité, le seuil d'alerte est dépassé
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
Les PEP CBFC

Directeur de Pôle Préventions et Soins H/F

Centre d’Action Sociale de la ville de Paris

Cadre socio éducatif H/F

Résidence d’Automne - APADIC

DIRECTEUR EHPAD H/F

Ville de Romainville

RESPONSABLE DE CENTRE SOCIAL (H/F)

Maison Départementale de l'Enfance

Chef de service éducatif H/F


Voir toutes les offres
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

 Voir le palmarès 2019 

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.