Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Contrat de professionnalisation
Le point sur les aides à l'embauche

20/11/2019

Jusqu'à 4 000 euros d'aides pour une embauche en contrat de professionnalisation ? Dans une récente instruction, Pôle emploi fait le point sur les incitations financières dont peuvent bénéficier les entreprises : l'aide forfaitaire à l’employeur (AFE) pour les plus de 26 ans et celle de l’État pour les plus de 45 ans.

Un contrat de six mois minimum

Toutes deux gérées par l'établissement public, « elles sont cumulables, ainsi qu'avec celles versées par l’Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph) », précise Julie Rouaud, conseillère Pôle emploi à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine). Ce, sous réserve : le demandeur d'emploi doit être recruté pour une durée de six mois minimum et l'entreprise ne doit pas avoir procédé, dans le semestre précédant le contrat, à un licenciement économique. Enfin, le titulaire du contrat ne doit pas avoir fait partie des effectifs durant cette période.

D'un montant maximum de 2 000 euros chacune, ces aides sont calculées en proportion du temps de travail effectif. Soit un total de 4000 euros pour l'embauche d'un professionnel de plus de 45 ans à temps plein. « À chaque actualisation demandée à l'entreprise, le montant est réévalué en fonction de l'évolution de l'activité », poursuit Julie Rouaud. Le premier versement de 1 000 euros est effectué au troisième mois du contrat. Attention, le second n’est opéré qu’au dixième mois, donc uniquement pour les contrats de cette durée minimale. 

Comment faire la demande ?

Pour en bénéficier, l'entreprise doit en faire la demande dans les trois mois suivant la signature du contrat via un formulaire unique sur le site de Pôle emploi. Il faudra y joindre la décision de prise en charge financière de l’opérateur de compétences (Opco) ou la preuve du dépôt de contrat auprès de celui-ci. « C'est pourquoi nous conseillons de bien prendre contact avec l’Opco en amont », souligne Julie Rouaud. Pour y voir plus clair sur le coût net du contrat, en fonction de l'âge ou du niveau de formation, un simulateur est disponible sur le Portail de l'alternance [1].

Instruction DG n° 2019-29 du 10 octobre 2019

[1] https://www.alternance.emploi.gouv.fr, rubrique « Simuler aides »

Laura Taillandier

Publié dans le magazine Direction[s] N° 181 - décembre 2019






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 181 - décembre 2019
15e Trophée. L'audace à l'honneur
Voir le sommaire

Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
Association ISATIS

DIRECTEUR D'ETABLISSEMENT (H/F)

GROUPE SOS Jeunesse

CHEF DE SERVICE H/F

UDAF de l'Yonne

CHEF DE SERVICE (H/F)

FEDERATION APAJH

Directeur ESAT / EA Larmor Plage

ADAPEI 53

DIRECTEUR GENERAL (H/F)


Voir toutes les offres
Trophée 2019 : l'essentiel

La cérémonie des remises de prix du 15e Trophée Direction[s] s'est tenue le 27 novembre 2019. Nous vous donnons rendez-vous prochainement pour l'édition 2020 !

Le Trophée Direction[s] est organisé sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.

   

            

 

En partenariat avec : 

Voir le palmarès 2018
Voir le reportage vidéo du lauréat 2018