Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Personnes âgées
Légères hausses tarifaires pour les petites unités de vie et accueils de jour

15/05/2017

Pour la cinquième année consécutive, les montants plafonds du forfait journalier de soins des petites unités de vie (Puv) ainsi que ceux applicables aux forfaits journaliers de soins et de transport destinés aux accueils de jour sont revalorisés par arrêté.

Un arrêté du 5 mai 2017 revalorise, d'environ 1 % en moyenne, les plafonds applicables pour la fixation du forfait "soins" des petites unités de vie (Puv), catégorie particulière d’Ehpad caractérisée par leur petite taille (moins de 25 places), ainsi que les plafonds des forfaits "soins" et "transport" des accueils de jour (AJ).

Forfait soins des Puv

Les petites unités de vie peuvent demander à bénéficier d'un forfait annuel global de soins arrêté par le directeur général de l'agence régionale de santé (ARS) à partir d'un forfait journalier plafonné, pour l'exercice 2017, à 13,27 € (contre 13,14 € au titre de l'exercice 2016).

Forfaits "soins" et "transport" des accueils de jour

Dans les accueils de jour autonomes, c'est-à-dire qui ne sont pas rattachés à un Ehpad, le plafond du forfait journalier de soins s'établit, pour l'exercice 2017, à 37,01 € (contre 36,64 € au titre de l'exercice 2016).
Le coût unitaire des places d'accueil de jour a également été revu à la hausse. Il intègre, pour l'exercice 2017, un forfait journalier de transport plafonné à :

  • 14,49 € pour les accueils de jour autonomes (contre 14,34 € en 2016) ;
  • 11,91 € pour les accueils de jour adossés à un Ehpad (contre 11,79 € en 2016).

Pour mémoire, le versement des forfaits journaliers de transport est subordonné à la mise en œuvre d'une "solution de transport adaptée" aux besoins des usagers qui fréquentent l'accueil de jour (article D. 312-9, IV, du CASF). Dans le cas où l'accueil de jour organise, directement ou par l'entremise d'un prestataire, une telle solution, les familles ne font pas l'objet d'un remboursement à ce titre. A défaut d'une telle organisation, le gestionnaire de l'AJ doit rembourser, aux personnes accueillies ou à leurs familles, les frais de transport qu'elles supportent, dans la limite du forfait journalier précité (article D. 312-9, V, du CASF).

Source : arrêté du 5 mai 2017, JO du 7 mai.

Sybilline Chassat-Philippe






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s], de Direction[s] Clés et au Guide du directeur
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 180 - novembre 2019
Télémédecine. Connexion en cours
Voir le sommaire

Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
VILLE DE VILLEMOMBLE

DIRECTRICE PUERICULTRICE

UDAF de l'Yonne

CHEF DE SERVICE (H/F)

Unapei Hauts de Seine 92

DIRECTEUR FILIERE MEDICALISEE (H/F)

FEDERATION APAJH

Directeur CAMSP - La Roche sur Foron - F/H

Association Saint Michel Le Haut

DIRECTEUR DISPOSITIF ITEP (H/F)


Voir toutes les offres
Trophée 2019 : l'essentiel

La cérémonie des remises de prix du 15e Trophée Direction[s] se tiendra le 27 novembre, aux Salons Hoche, à Paris.
Pour y assister, inscrivez-vous ici.

Le Trophée Direction[s] est organisé sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.

   

            

 

En partenariat avec : 

Voir le palmarès 2018
Voir le reportage vidéo du lauréat 2018