Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Centres provisoires d'hébergement
Nette augmentation des DRL pour 2018

08/03/2018

Les dotations régionales limitatives (DRL) pour cette année relatives aux frais de fonctionnement des centres provisoires d’hébergement (CPH) des réfugiés et bénéficiaires de la protection subsidiaire viennent d'être plus que doublées, au global, par un arrêté du 2 mars. Ainsi, 47 513 875 € sont répartis entre 12 des 13 nouvelles régions (contre 20 017 403 € en 2017).

Cette revalorisation est cohérente avec la loi de finances pour 2018 qui, résumaient notamment les travaux du Sénat, prévoit une "augmentation sensible des crédits" destinés à ces structures afin d'en "construire davantage".

Dans le détail, par rapport au cadre fixé l'an dernier :

  • l'Ile-de-France reste en apparence la mieux dotée, avec une enveloppe fixée à 8 002 625 € (contre 3 440 125 €), suivie de près par la région Auvergne-Rhône-Alpes (dotée de 7 363 875 € contre 2 811 668 € en 2017) ;
  • à l'opposé, la région Centre-Val de Loire se voit accorder 2 290 375 € (contre 949 000 €).

Source : arrêté du 2 mars 2018, JO du 8 mars.

Sybilline Chassat-Philippe






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s], de Direction[s] Clés et au Guide du directeur
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 199 - juillet 2021
Sexualité des usagers. Vers la fin du tabou ?
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
APSI

DIRECTEUR H/F

APAJH Sarthe Mayenne

CHEF DE SERVICE (H/F)

Cesap

DIRECTEUR (H/F)

AAJD

DIRECTEUR GÉNÉRAL (H/F)

PEP 71

Directeur de Pôle H/F


Voir toutes les offres
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

 Voir le palmarès 2019 

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.