Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Handicap
L’accompagnement des élèves handicapés se professionnalise

18/07/2014

Applicable dès la rentrée 2014, le nouveau dispositif d’ « accompagnants des élèves en situation de handicap » vient d’être précisé par l’administration. Les conditions d’accès au contrat à durée indéterminée sont notamment détaillées.

Récemment institués par un décret et deux arrêtés, les nouveaux « accompagnants des élèves en situation de handicap » (AESH) remplaceront les assistants d’éducation-auxiliaires de vie scolaire (AED-AVS) à la rentrée de septembre. Leurs conditions de recrutement et d’emploi viennent d’être précisées dans une circulaire du ministère de l’Education nationale.

Exercice de la fonction

Recrutés en CDD de 3 ans maximum, les AESH « prennent en charge les différents types d’aide à l’inclusion scolaire des élèves en situation de handicap » et exercent leurs fonctions soit dans un établissement d’enseignement du second degré, une école, un établissement privé sous contrat, soit dans plusieurs établissements  ou écoles, « en fonction des besoins d’accompagnement identifiés ».

Les candidats aux fonctions d’AESH doivent être titulaires d’un diplôme dans le domaine de l’aide à la personne. Cette condition n’est cependant pas exigée pour ceux qui ont exercés pendant au moins 2 ans des fonctions d’aide à l’inclusion scolaire des élèves handicapés, et notamment les personnes recrutées en contrat unique d’insertion-contrat d’accompagnement dans l’emploi (CUI-CAE).

Passage au CDI

Après 6 années d’exercice, les AESH ne pourront être reconduits qu’en CDI. « La seule condition posée par la loi pour l’obtention d’un CDI étant la durée d’exercice des fonctions, la possession du diplôme professionnel, ou l’engagement dans une démarche de validation des acquis de l’expérience (VAE) en vue de son obtention,  ne sont pas obligatoires », précise le texte.

Si après 6 ans l’administration choisit de ne pas renouveler l’accompagnant en CDI, cette décision ne doit pas reposer sur un « motif étranger à l’intérêt du service » ou elle serait considérée comme « entachée d’une erreur de droit », souligne l’administration.

Pour calculer les 6 années d’exercice, plusieurs règles doivent être appliquées :

  • Les temps incomplets ou partiels sont comptabilisés comme des temps complets ;
  • Les services accomplis de manière discontinue sont pris en compte comme des services continus dès lors que la durée des interruptions est inférieure ou égale à 4 mois ;
  • Les services accomplis en qualité d’AED-AVS sont pris en compte comme des services d’AESH ;
  • Les services accomplis sous le régime du CUI-CAE ne sont pas comptabilisés ;
  • En cas de changement d’académie, d’établissement ou de département, la durée du ou des CDD antérieurs sont comptabilisés.

Les AED-AVS parvenus au terme de leurs 6 années d’engagement devront se voir proposer un CDI s’ils souhaitent continuer à exercer. Bien que seules les fonctions d’AVS soient comptabilisées pour l’ancienneté, « une attention bienveillante pourra être portée à titre exceptionnel sur la situation de certains agents qui ne rempliraient pas intégralement les critères permettant d’entrer dans le nouveau dispositif », indique la circulaire.

Source : Circulaire n°14-083 du 8 juillet 2014

Elise Brissaud






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s], de Direction[s] Clés et au Guide du directeur
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 181 - décembre 2019
15e Trophée. L'audace à l'honneur
Voir le sommaire

Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
UDAF de l'Yonne

CHEF DE SERVICE (H/F)

Sauvegarde Isère

Chef de Service Socio-éducatif

FEDERATION APAJH

Directeur CAMSP - CMPP - SAMSAH

Croix Rouge Française

RESPONSABLE DE SERVICE (H/F)

Association des Papillons Blancs 71

DIRECTEUR (H/F)


Voir toutes les offres
Trophée 2019 : l'essentiel

La cérémonie des remises de prix du 15e Trophée Direction[s] s'est tenue le 27 novembre 2019. Nous vous donnons rendez-vous prochainement pour l'édition 2020 !

Le Trophée Direction[s] est organisé sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.

   

            

 

En partenariat avec : 

Voir le palmarès 2018
Voir le reportage vidéo du lauréat 2018