Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Droit au logement opposable
Un plan d’action pour les bénéficiaires du Dalo

26/02/2015

Le gouvernement détaille, dans une instruction adressée aux préfets, son plan d’action 2015 pour le logement des bénéficiaires du droit au logement opposable (Dalo).

Afin de « remédier à l’effectivité partielle du droit au logement opposable (Dalo) dans les zones tendues », la ministre du logement, Sylvia Pinel, détaille dans une instruction du 6 février dernier le plan d’action visant à faciliter l’accès au logement des ménages reconnus prioritaires au titre du Dalo et qui devra être déployé cette année par les préfets de région et de départements.

Une série de mesures à mettre en œuvre est ainsi présentée, regroupée autour de 3 thèmes :

Le gouvernement entend ici renforcer l’utilisation du contingent de logements réservés de l’Etat et d’Action logement en faveur des bénéficiaires du Dalo.

  • La mobilisation des autres partenaires

Parmi les mesures destinées à impliquer davantage l’ensemble des partenaires au relogement des ménages Dalo, l’instruction relève notamment la nécessité de prendre en compte, dans l’élaboration des diagnostics territoriaux dit « à 360 ° » et dans les Plans départementaux d’action pour le logement et l’hébergement des personnes défavorisées (PDALHPD), « non seulement la priorité du relogement [de ces] ménages, mais aussi [la prévention] des recours Dalo par une dynamisation des dispositifs de droit commun ».

  • L’évolution de l’information et de l’accompagnement des ménages

Les bénéficiaires du Dalo, ainsi que les personnes susceptibles d’en relever, devront être mieux informés du fonctionnement du dispositif. Une « sensibilisation » à cet impératif des gestionnaires de structures d’hébergement ou de logements temporaires et des opérateurs de l’accompagnement social est ainsi attendue.

Les crédits du Fonds national d'accompagnement vers et dans le logement (FNAVDL) devront par ailleurs être « pleinement utilisés pour permettre aux ménages qui en ont besoin de bénéficier d’un accompagnement personnalisé, non seulement dans la phase préparatoire au relogement, mais aussi lors de l’emménagement et après la signature du bail ».

Source : instruction du 6 février 2015

Elise Brissaud






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s], de Direction[s] Clés et au Guide du directeur
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 200 - septembre 2021
Équipes de direction. Responsables jusqu'où ?
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
Association Les Apsyades

Directeur administratif et financier (h/f)

Fondation Jacques Chirac - Mas les Tamaris

CHEF DE SERVICE EDUCATIF (H/F)

CDSEA 91

Directeur H/F

VAL de MARNE Le département

Inspecteur de l'enfance H/F

SIAO 67

Directeur H/F


Voir toutes les offres
Agenda
27 et 28 septembre 2021, à Paris et à distance

Congrès national des âges et du vieillissement

27 et 28 septembre 2021 à Paris

Les Esat, producteurs d'inclusion

28 au 30 septembre 2021, à Paris ou à distance

La participation : une voie vers l'inclusion?

28 septembre 2021, à Nantes

L’âgisme en Ehpad : comment y faire face ?

30 septembre 2021, à Toulouse

La qualité de vie au travail des directeurs.trices de l’économie sociale et solidaire


Voir tous les évènements
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

 Voir le palmarès 2019 

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.