Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Economie sociale et solidaire
Les conditions d’obtention de l’agrément « entreprise solidaire d’utilité sociale »

29/06/2015

Les entreprises relevant de l’économie sociale et solidaire pourront demander à bénéficier, à compter du 1er juillet 2015, d’un nouvel agrément « entreprise solidaire d’utilité sociale », sous certaines conditions et selon une procédure qui viennent d’être fixées.

En application de la loi du 31 juillet 2014 relative à l’économie sociale et solidaire (ESS), un décret du 23 juin dernier précise les conditions de mise en oeuvre, à compter du 1er juillet prochain, de l’article 11 de la loi, substituant à l’agrément « entreprise solidaire » le nouvel agrément « entreprise solidaire d’utilité sociale » (Esus).

Conditions d’agrément

Pour rappel, l’octroi de l’agrément Esus est subordonné à 5 conditions fixées par l’article L 3332-17-1 du code du travail :

  1. l’entreprise doit poursuivre comme objectif principal la recherche d'une utilité sociale ;
  2. la charge induite par son objectif d'utilité sociale a un impact significatif sur le compte de résultat ou la rentabilité financière de l'entreprise ;
  3. la politique de rémunération doit être encadrée selon certaines modalités définies par la loi ;
  4. les titres de capital de l'entreprise ne sont pas admis aux négociations sur un marché d'instruments financiers ;
  5. l'objectif d'utilité sociale et la politique de rémunération doivent figurer dans les statuts.

Le décret du 23 juin précise notamment les modalités d’application de la deuxième condition. Ainsi, l’objectif d'utilité sociale sera considéré comme ayant un impact significatif sur le résultat de l'entreprise lorsque :

  • les charges d'exploitation liées aux activités participant à la recherche d'une utilité sociale, représenteront au moins 66 % de l'ensemble des charges d'exploitation du compte de résultat de l'entreprise au cours des trois derniers exercices clos ;
  • ou lorsque le rapport entre, d'une part, la somme des dividendes et de la rémunération des concours financiers non bancaires et, d'autre part, la somme des capitaux propres et des concours financiers non bancaires est inférieur, au cours des trois derniers exercices clos, au taux moyen de rendement des obligations des sociétés privées, majoré d'un taux de 5 %.

Procédure d’agrément

La demande d’agrément Esus devra être adressée au préfet du département où l’entreprise a son siège social, « par tout moyen donnant date certaine à sa réception ». Le contenu de la demande sera détaillé par arrêté.

Si l’administration ne répond pas dans les deux mois, la demande sera réputée acceptée. L’agrément sera alors valable pour 5 ans, excepté pour les entreprises créées depuis moins de 3 ans, pour lesquelles l’agrément sera délivré pour 2 ans.

Certaines structures, listées par l’article L 3332-17-1 du code du travail, bénéficieront cependant de l’agrément de plein droit. Les entreprises relevant de l’insertion par l’activité économique (IAE) et les établissements pour personnes handicapées en font notamment partie.

Source : décret du 23 juin 2015, JO du 25 juin

Elise Brissaud






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s], de Direction[s] Clés et au Guide du directeur
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 200 - septembre 2021
Équipes de direction. Responsables jusqu'où ?
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
Fondation Jacques Chirac - Mas les Tamaris

CHEF DE SERVICE EDUCATIF (H/F)

Association Les Apsyades

Directeur administratif et financier (h/f)

ARFIS OI - IRTS La Réunion

RESPONSABLE DE FORMATION (H/F)

APAJH du VAR

DIRECTEUR IME/EEAP/Répit/SSAD - Jardin d'Asclépios APAJH du Var

Association IMF

Directeur Général (H/F)


Voir toutes les offres
Agenda
27 et 28 septembre 2021, à Paris et à distance

Congrès national des âges et du vieillissement

27 et 28 septembre 2021 à Paris

Les Esat, producteurs d'inclusion

28 au 30 septembre 2021, à Paris ou à distance

La participation : une voie vers l'inclusion?

28 septembre 2021, à Nantes

L’âgisme en Ehpad : comment y faire face ?

30 septembre 2021, à Toulouse

La qualité de vie au travail des directeurs.trices de l’économie sociale et solidaire


Voir tous les évènements
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

 Voir le palmarès 2019 

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.