Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Loi Vieillissement
Renouvellement très conditionnel de l'autorisation des structures PJJ régularisées

07/10/2016

Un décret du 30 septembre encadre le renouvellement de l'autorisation des structures de la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) dont l'activité a été régularisée par la loi Vieillissement.

Un décret, applicable depuis le 3 octobre 2016, apporte une nouvelle pierre à l'édifice des réformes portées par la loi du 28 décembre 2015 portant adaptation de la société au vieillissement (dite loi ASV ou loi Vieillissement). 

Il fixe des règles particulières de renouvellement de l'autorisation de certains ESSMS et lieux de vie et d'accueil (LVA) mettant en œuvre des mesures éducatives ordonnées par l'autorité judiciaire (article L. 312-1, I, 4° du code de l’action sociale et des familles). Sont seules concernées les structures de ce secteur qui, habilitées financièrement depuis des années mais ne disposant pas d'une autorisation formelle, ont vu leur situation juridique enfin régularisée par l'article 67 de la loi Vieillissement.

Autorisation temporaire de fonctionner

L'autorisation accordée par le législateur à ces ESSMS et LVA, rétroactivement à compter de leur date d'ouverture, n'est valable que pendant 2 ans à compter de la publication de la loi. S'il est accordé, de manière tacite ou expresse, le renouvellement d'autorisation prendra ainsi effet au 29 décembre 2017.

Renouvellement d'autorisation sous triple condition

Pour obtenir ce renouvellement, le législateur a retenu 3 critères de référence précisés par le décret du 30 septembre :

  • les résultats de l’évaluation externe de la structure ;
  • les objectifs et les besoins formalisés dans les schémas départementaux couvrant l'aide sociale à l'enfance (ASE) et la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) ;
  • les orientations fixées par le représentant de l’État dans le département, pour ce qui relève exclusivement de son autorité.

Enjeux de l'évaluation externe et de la planification

En vue du renouvellement de leur autorisation, les ESSMS et LVA concernés doivent communiquer, s'ils ne l'ont pas déjà fait, leur rapport d'évaluation externe au plus tard le 29 juin 2017. Cette communication doit être effectuée par lettre recommandée avec avis de réception (LRAR).
Cette étape franchie, le renouvellement ne sera accordé que si :

  • d'une part, l’évaluation externe atteste de la qualité des prestations délivrées et de la démarche générale d’amélioration continue du service rendu ;
  • d'autre part, les missions des structures sont bien compatibles avec les objectifs et répondent aux besoins sociaux et médico-sociaux fixés par le schéma départemental d’organisation sociale et médico-sociale adopté dans le champ de la PJJ et de l'ASE, schéma prenant en compte les orientations fixées par le préfet de département pour les structures relevant de sa compétence.

Renouvellement tacite

Autre nouveauté : l’autorisation de ces ESSMS et LVA régularisés par la loi ASV sera renouvelée par tacite reconduction au terme d’un délai de 2 mois suivant la date de réception de l’évaluation externe ou dans un délai de 2 mois à compter du 2 octobre 2016 (soit au 2 décembre prochain) si la réception de l’évaluation externe est antérieure à cette date.

Demande de renouvellement expresse

L'autorité compétente qui s’oppose à la tacite reconduction de l’autorisation dans ces délais doit enjoindre au représentant légal de l’établissement, du service ou du LVA concerné de présenter une demande de renouvellement dans un délai de 2 mois et de transmettre tout document attestant des dispositions prises pour satisfaire aux observations figurant dans l’injonction.
L’absence de notification d’une réponse par l’autorité compétente vaudra renouvellement de l’autorisation, à effet du 29 décembre 2017.

Source : décret du 30 septembre 2016 (n° 2016-1299), JO du 2 oct.

Sybilline Chassat-Philippe






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s], de Direction[s] Clés et au Guide du directeur
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 201 - septembre 2021
Aller-vers. Prendre les devants
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
France Terre d'Asile

Directeur Administratif et financier (F/H)

IRTS Île-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne

INGENIEUR DE FORMATION (H/F)

Maison Départementale de l'Enfance

Chef de service éducatif H/F

GROUPE SOS Jeunesse

CHEF/FE DE SERVICE MECS LES TOURELLES H/F

Délégation générale Groupe SOS

Directeur·trice d'Antenne de Nanterre pour son dispositif d'intermédiation locative H/F


Voir toutes les offres
Agenda
28 octobre 2021, à distance

Innover pour le bien vieillir : quelles alternatives à l'Ehpad ?

3 novembre 2021, à Taissy (Marne)

C’est ma vie, c’est moi qui choisis !

4 au 5 novembre 2021, à Paris

Vous avez l’heure, nous avons le temps…

8 au 10 novembre 2021, à Paris

Santexpo

8 au 10 novembre 2021, à Paris

Santexpo


Voir tous les évènements
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

 Voir le palmarès 2019 

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.