Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Asile
Limites à la participation des demandeurs d'asile à leurs frais d'hébergement

10/01/2017

L'hébergement des demandeurs d'asile représente un coût qui induit, pour certains usagers, le versement d'une participation financière. Laquelle est calculée suivant des modalités fixées par arrêté.

Un arrêté du 26 décembre 2016 fixe les règles que les préfets et les directeurs de lieux d'hébergement pour demandeurs d'asile, tels les CADA, doivent respecter pour déterminer le montant de la participation financière due par certains usagers au titre de leurs frais d'hébergement.

Demandeurs d'asile visés

Cette participation n'est due que par ceux dont les ressources mensuelles sont au moins égales au montant du revenu de solidarité active (RSA), soit 535,17 € pour une personne seule (montant hors forfait logement) depuis le 1er septembre 2016.

Certaines ressources ne sont pas prises en compte, notamment l'allocation pour demandeur d'asile (ADA) et les prestations familiales.

Montant de la participation financière

Le montant de la participation due est fixé par le préfet de département qui doit tenir compte des conditions particulières offertes par chaque établissement, notamment de la qualité des prestations d’hébergement, de restauration et d’entretien. La participation financière à acquitter varie selon la composition familiale :

  • entre 15 % et 30 % des ressources pour une personne isolée, un couple ou une personne isolée avec un enfant ;
  • entre 10 % et 20 % des ressources pour une famille composée d’au moins trois personnes.

La participation est due dès le premier jour du mois suivant la déclaration des ressources.

Information de l'usager et paiement

La personne accueillie doit être informée sans délai du montant de la participation financière qu’elle doit acquitter par le directeur de la structure d’hébergement. Elle acquitte directement sa contribution au directeur du lieu d’hébergement qui lui en délivre récépissé.

Incidence sur la DGF

A noter que le montant de la participation financière perçu vient en déduction pour le calcul de la dotation globale de financement (DGF) des CADA.

Source : arrêté du 26 décembre 2016, JO du 31 déc.

Sybilline Chassat-Philippe






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s], de Direction[s] Clés et au Guide du directeur
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 199 - juillet 2021
Sexualité des usagers. Vers la fin du tabou ?
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
APSI

DIRECTEUR H/F

Fondation Jacques Chirac - Mas les Tamaris

CHEF DE SERVICE EDUCATIF (H/F)

Département de Haute-Loire

Responsable Action sociale Insertion H/F

APAJH Sarthe Mayenne

CHEF DE SERVICE (H/F)

ADSEA 01

CHEF DE SERVICE (H/F)


Voir toutes les offres
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

 Voir le palmarès 2019 

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.