Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Insertion des jeunes
Les emplois d’avenir devraient voir le jour en 2013

31/08/2012

Le projet de loi relatif à la création des emplois d’avenir, destinés à lutter contre le chômage des jeunes, a été adopté en Conseil des ministres le 29 août 2012. Il sera soumis au Parlement mi-septembre et devrait entrer en vigueur avant la fin de l’année.

La création des emplois d’avenir, dont le projet de loi a été présenté en Conseil des ministres le 29 août 2012, doit permettre à des jeunes « confrontés à des difficultés particulières d’accès à l’emploi » de s’insérer professionnellement dans les filières à forte utilité sociale. Avec le contrat de génération, qui devrait être institué avant fin 2012, les emplois d’avenir entendent répondre à l’engagement du président de la République de faire de la jeunesse une priorité de son quinquennat.

Jeunes en difficulté d’insertion

Le dispositif s’adressera aux jeunes de 16 à 25 ans peu ou pas qualifiés et, en priorité, à ceux résidant en zones urbaine sensible (ZUS) ou « dans des zones d’emploi où le taux de chômage des jeunes est supérieur à la moyenne nationale ».

Employeurs non marchand

Le texte précise que ces emplois devront être « pour l’essentiel créés dans des activités d’intérêt général et d’utilité sociale, par des employeurs appartenant au secteur non marchand » (associations, collectivités territoriales, organismes à but non lucratif de l’économie sociale et solidaire…). Les employeurs du secteur marchand pourront exceptionnellement en bénéficier sous certaines conditions, « relatives à leur secteur d’activité et au parcours proposé au jeune », qui seront fixées par décret.

Secteurs d’avenir

Ayant pour objectif de permettre un recrutement durable des jeunes, ces emplois « devront se concentrer sur les activités susceptibles d’offrir des perspectives de croissance ». Les filières « vertes », le secteur social et médico-social et les métiers du secteur de l'aide aux personnes sont cités comme exemples.

Engagement de l’Etat

Le ministère du travail prévoit la création de 100 000 emplois d’avenir en 2013 et 50 000 en 2014. Il s’agira de CDI ou de CDD de 3 ans, ou 1 an renouvelable jusqu’à 3 ans, principalement à temps plein. L’Etat s’engage à prendre en charge 75 % du montant brut de la rémunération pendant une durée de 3 ans et évalue le coût de ces emplois à 1,5 milliard d’euros en année pleine.

Dossier de presse du 29 août 2012 sur les emplois d'avenir

Elise Brissaud






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s], de Direction[s] Clés et au Guide du directeur
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 199 - juillet 2021
Sexualité des usagers. Vers la fin du tabou ?
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
ACTION ENFANCE

CHEF DE SERVICE H/F - CHATEAUNEUF SUR LOIRE (45) - CDI

Association Les Papillons Blancs de l'Autunois

CHEF DE SERVICE (H/F)

PEP 71

Directeur de Pôle H/F

Département de la Haute Garonne

RESPONSABLE ADJOINT DE MAISONS DES SOLIDARITÉS H/F

Cesap

DIRECTEUR (H/F)


Voir toutes les offres
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

 Voir le palmarès 2019 

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.