Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Emplois d’avenir
Le secteur médico-social reçoit ses instructions

19/04/2013

Les directions générales de l’offre de soins et de la cohésion sociale détaillent, dans une circulaire, les modalités d’application des emplois d’avenir dans les établissements et services sociaux et médico-sociaux. Les types d’emploi à pourvoir sont notamment présentés.

Après les instructions relatives au déploiement global du dispositif, l’administration apporte un éclairage sur les modalités d’application des emplois d’avenir dans les établissements sociaux et médicaux-sociaux (ESMS) publics et privés à but non lucratifs.

Les établissements souhaitant embaucher des jeunes par ce biais doivent déposer leurs offres d’emplois auprès de Pôle Emploi qui leur fera remonter les candidatures les plus adaptées. La demande d’aide financière attachée au dispositif (75 % du Smic) devra être signée par l’employeur, le salarié et le service prescripteur (Mission locale ou Cap Emploi).

Types de postes

Les postes pouvant donner lieu à des emplois d’avenir doivent être en priorité ceux qui amènent à des « métiers à fort débouchés ». L’administration en cite quelques-uns en exemple et fournit, pour chacun, une fiche de poste-type :

  • aide au service hospitalier,
  • aide administratif/ve,
  • aide au service logistique,
  • aide ouvrier/ère polyvalent/e,
  • aide animateur/trice,
  • aide au service de recherche clinique,
  • aide archiviste,
  • aide au service d’accueil, d’admission et d’accompagnement du patient,
  • aide agent/e de cuisine.

Formation et accompagnement

Composantes essentielles des emplois d’avenir, les actions de formation et d’accompagnement des jeunes doivent être mises en place selon certaines modalités :

  • Un accompagnement personnalisé devra s’effectuer par le biais d’un tuteur présent dans chaque service ou d’un tutorat mutualisé externalisé au niveau territorial dans les établissements relevant de la fonction publique hospitalière. Un dispositif régional d’animation des missions locales sera également mis en œuvre.
  • L’organisation et la prise en charge des formations (de remise à niveau ou qualifiante) seront assurées par les organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA). Elles s’effectueront en dehors du plan de formation de l’établissement et devront avoir lieu pendant le temps de travail.

Suivi du dispositif

Un premier bilan du dispositif sera réalisé au milieu de cette année, sur la base d’indicateurs renseignés par les missions locales (nombre de bénéficiaires d’emplois d’avenir, profil des jeunes, niveau de formation…), les OPCA (données relatives aux formations et aux tutorats) et les établissements (coût des allocations de retour à l’emploi, taux de réussite par emplois et type de réussite).

Source : circulaire du 3 avril 2013

Elise Brissaud






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s], de Direction[s] Clés et au Guide du directeur
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 189 - septembre 2020
Accès aux soins. Quel remède miracle ?
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
APAJH Alpes de Haute Provence

DIRECTEUR ADJOINT (H/F)

UGECAM NORD-EST

DIRECTEUR (H/F)

FAM Héméralia

Responsable Administratif et Financier

PETITES SOEURS DES PAUVRES MA MAISON

Infirmier coordinateur / Cadre de santé H/F

Sauvegarde de Seine Saint Denis

DIRECTEUR DES SERVICES ET DE L'ACTIVITE (H/F)


Voir toutes les offres
Agenda
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

 Voir le palmarès 2019 

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.