Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

RPS
Déploiement des plans locaux de prévention dans la FPH

11/12/2014

Une instruction rappelle aux établissements relevant de la fonction publique hospitalière (FPH) leurs obligations en matière de prévention des risques psycho-sociaux (RPS). Ceux-ci devront notamment mettre en œuvre, avant fin 2015, un plan local d’évaluation et de prévention des RPS et prévoir des formations pour les acteurs impliqués dans cette démarche.

Comme annoncé par le précédent premier ministre, Jean-Marc Ayrault, en mars dernier, le plan national d’action des risques psycho-sociaux (RPS), issu de l’accord cadre du 22 octobre 2013 signé par les employeurs publics, amorce sa déclinaison dans les 3 fonctions publiques, et notamment l’hospitalière avec la parution d’une instruction du 20 novembre 2014.

Démarche d’évaluation et de prévention des RPS

Les directions générales de l’offre de soins (DGOS) et de la cohésion sociale (DGCS) rappellent aux  établissements publics sociaux et médico-sociaux qu’il leur appartient de « mener une réflexion sur les risques psycho-sociaux et [de] se doter d’un plan local d’évaluation et de prévention des RPS ».

L’instruction récapitule ainsi les étapes à suivre pour mettre en œuvre une démarche d’évaluation et de prévention des RPS ainsi que les leviers sur lesquels les structures pourront s’appuyer.

6 temps sont établis :

1 - La réalisation, au niveau local, d’un diagnostic partagé des facteurs de risques

Ce diagnostic doit associer l’ensemble des personnels de l’établissement et s’appuyer sur les dimensions de risques déjà identifiées (exigences et intensité du travail, exigences émotionnelles, autonomie et marges de manœuvre, qualité des rapports sociaux et des relations de travail, conflits de valeur, insécurité de la situation de travail) ;

2 - La présentation du diagnostic au CHSCT et sa discussion au sein de l’instance

A propos du comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT), l’instruction indique qu’il doit être associé à la démarche dans son ensemble, « et aux phases de diagnostic et de préconisations en particulier » ;

3 - L’intégration du diagnostic partagé dans le document unique d’évaluation des risques professionnels (DUERP) ;

4 - L’élaboration de proposition d’améliorations des situations et leur intégration dans le programme annuel de prévention des risques professionnels et d’amélioration des conditions de travail (PAPRIPACT) ;

5 - La mise en œuvre des actions concrètes retenues ;

6 - L’intégration d’un bilan de la mise en œuvre du plan local et des actions engagées dans le bilan hygiène, sécurité et conditions de travail présenté annuellement au CHSCT

Le « rôle de l’encadrement »  devra être pris en compte « à tous les niveaux des plans de prévention », précise l’administration. A la fois comme acteur de la prévention des RPS et comme professionnel exposé à ces risques.

Concernant le calendrier à respecter, l’instruction indique que « le diagnostic partagé doit être initié au cours de l’année 2014 pour conduire, fin 2015 au plus tard, à l’élaboration d’actions pour prévenir les RPS ». Elle relève par ailleurs que les établissements qui ont déjà mis en œuvre des actions « complèteront si nécessaire les mesures déjà initiées ».

Formation

Le déploiement du plan local devra obligatoirement s’accompagner, « sur les années 2014-2015 », de 2 journées de formation sur les RPS et les moyens de les prévenir au bénéfice des membres du CHSCT (« à défaut, les membres du Comité Technique d’Etablissement, à défaut les délégués du personnels »). « Il est également conseillé que les acteurs qui seront directement chargés de mettre en place les plans locaux puissent également bénéficier de cette formation », souligne l’administration.

Source : instruction du 20 novembre 2014

Elise Brissaud






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s], de Direction[s] Clés et au Guide du directeur
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 200 - septembre 2021
Équipes de direction. Responsables jusqu'où ?
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
Fondation Jacques Chirac - Mas les Tamaris

CHEF DE SERVICE EDUCATIF (H/F)

Groupe SOS Seniors

Directeur Adjoint du Développement et de l'Innovation (H/F)

CDSEA 91

Directeur H/F

VAL de MARNE Le département

Inspecteur de l'enfance H/F

SIAO 67

Directeur H/F


Voir toutes les offres
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

 Voir le palmarès 2019 

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.