Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Encadrement des stages
Adoption définitive de la proposition de loi

27/06/2014

L’Assemblée nationale a définitivement adopté, jeudi 26 juin, la proposition de loi relative à l’encadrement des stages. La gratification minimale mensuelle des stages de plus de 2 mois passe notamment de 436 à 523 euros et un plafond maximum de stagiaires est instauré.

La proposition de loi « tendant au développement, à l’encadrement des stages et à l’amélioration du statut des stagiaires » a été votée en dernière lecture par les députés le 26 juin.

De nouvelles dispositions réglementant plus strictement le recours et le déroulement des stages devraient ainsi entrer en vigueur à la prochaine rentrée scolaire et universitaire, après la parution des décrets d’application. A retenir notamment :

  • Le texte fixe le niveau minimal de la gratification des stages de plus de 2 mois à 15 % du plafond horaire de la sécurité sociale, soit 523 euros mensuels (au lieu de 436 euros actuellement), « due […] à compter du premier jour du premier mois ». Cette disposition entrera en vigueur à compter de la rentrée 2015 ;
  • Le nombre de stagiaires au sein d’un même organisme ne pourra pas être supérieur à un plafond, fixé par décret en fonction des effectifs de la structure ;
  • Un tuteur, chargé de l’accueil et de l’accompagnement du stagiaire, devra être désigné par l’établissement d’accueil ;
  • De nouvelles autorisations de congés et d’absences, notamment pour maternité, paternité ou adoption, sont instaurées ;
  • Les règles relatives à la durée de travail, à la présence de nuit, au repos et jours fériés devront être appliqués aux stagiaires dans les mêmes conditions que les salariés ;
  • En cas de non-respect du plafond maximum de stagiaires ou des règles encadrant sa présence, l’employeur sera passible d’une amende « d’au plus » 2 000 euros par stagiaire. Ce chiffre est porté à 4 000 en cas de réitération dans un délai d’un an.

    Source : Proposition de loi n°368, 26 juin 2014

    Elise Brissaud






    Ajouter un commentaire
    La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s], de Direction[s] Clés et au Guide du directeur
    Envoyer cette actualité par email :
    Email de l'expéditeur (vous)*

    Email du destinataire *

    Sujet*

    Commentaire :

    * Champs obligatoires

    Le Magazine

    N° 200 - septembre 2021
    Équipes de direction. Responsables jusqu'où ?
    Voir le sommaire

    Formation Direction[s]
    Offres d'emploi
    Les 5 dernières annonces publiées
    Fondation Jacques Chirac - Mas les Tamaris

    CHEF DE SERVICE EDUCATIF (H/F)

    Association Les Apsyades

    Directeur administratif et financier (h/f)

    ARFIS OI - IRTS La Réunion

    RESPONSABLE DE FORMATION (H/F)

    APAJH du VAR

    DIRECTEUR IME/EEAP/Répit/SSAD - Jardin d'Asclépios APAJH du Var

    Association IMF

    Directeur Général (H/F)


    Voir toutes les offres
    Agenda
    27 et 28 septembre 2021, à Paris et à distance

    Congrès national des âges et du vieillissement

    27 et 28 septembre 2021 à Paris

    Les Esat, producteurs d'inclusion

    28 au 30 septembre 2021, à Paris ou à distance

    La participation : une voie vers l'inclusion?

    28 septembre 2021, à Nantes

    L’âgisme en Ehpad : comment y faire face ?

    30 septembre 2021, à Toulouse

    La qualité de vie au travail des directeurs.trices de l’économie sociale et solidaire


    Voir tous les évènements
    Trophée Direction[s] : l'essentiel

    Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

     Voir le palmarès 2019 

    Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

    Sous les hauts patronages de :
    Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
    Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
    Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.