Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

CCB Aide à domicile
L’avenant modifiant le régime de prévoyance est agréé

02/03/2015

A compter du 1er avril 2015, les structures relevant de la convention collective de la branche de l’aide à domicile devront appliquer de nouvelles dispositions en matière de prévoyance. Les taux de cotisations salariales et patronales seront notamment augmentés.

L’arrêté agréant l’avenant n°18/2014 relatif au régime de prévoyance dans la branche de l’aide à domicile (BAD) a été publié au Journal Officiel du 28 février dernier.

Le texte prévoit notamment, à compter du 1er avril 2015, une hausse des cotisations salariales et patronales et une diminution du niveau de garanties accordées aux salariés.

Jusqu’au 31 décembre 2016, le taux de cotisation s’élèvera ainsi au total à 4,50 % du salaire brut (contre 4,13 % actuellement), dont 3 % à la charge de l’employeur (au lieu de 2,78 %) et 1,50 % du salarié (au lieu de 1,35 %).  Ces taux prennent en compte la cotisation finançant la portabilité des garanties prévoyance au bénéfice des anciens salariés.

A compter du 1er janvier 2017, le taux de cotisation passera à 4,70 % du salaire brut (3,13 % part employeur, 1,57 % part salarié).

Concernant les garanties, l’avenant prévoit notamment :

  • une diminution de la durée de versement pour la garantie « maintien de salaire » : les salariés ayant moins de 20 ans d’ancienneté percevront leurs prestations jusqu’à 60 jours maximum d’arrêt de travail. Les autres continueront de bénéficier de leurs salaires pendant 90 jours ;
  • un remboursement des charges sociales patronales évaluées à 16 % des prestations versées  pour le maintien de salaires, contre 30 % actuellement ;
  • une baisse des indemnités journalières, dans le cadre de la garantie « incapacité temporaire », de 73 à 70 % du salaire brut ;
  • le versement d’une rente complémentaire à celle versée par la Sécurité sociale dans le cas d’une incapacité permanente d’origine professionnelle (d’un taux égal ou supérieur à 33 %), dans le cadre de la garantie « invalidité ».

Source : arrêté du 19 février 2015, JO du 28 février

Elise Brissaud






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s], de Direction[s] Clés et au Guide du directeur
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 202 - octobre 2021
Violences faites aux femmes. Protéger encore
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
Maison Départementale de l'Enfance

Chef de service éducatif H/F

Délégation générale Groupe SOS

Directeur·trice d'Antenne de Nanterre pour son dispositif d'intermédiation locative H/F

GROUPE SOS Jeunesse

CHEF/FE DE SERVICE MECS LES TOURELLES H/F

France Terre d'Asile

Directeur Administratif et financier (F/H)

ADPEP 28

DIRECTEUR GENERAL (H/F)


Voir toutes les offres
Agenda
28 octobre 2021, à distance

Innover pour le bien vieillir : quelles alternatives à l'Ehpad ?

3 novembre 2021, à Taissy (Marne)

C’est ma vie, c’est moi qui choisis !

4 au 5 novembre 2021, à Paris

Vous avez l’heure, nous avons le temps…

8 au 10 novembre 2021, à Paris

Santexpo

8 au 10 novembre 2021, à Paris

Santexpo


Voir tous les évènements
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

 Voir le palmarès 2019 

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.