Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

FPH
Pérennisation de la mutualisation départementale des heures syndicales

15/01/2016

Le dispositif de mutualisation, au niveau départemental, des crédits d’heures syndicales non consommés dans les établissements de la fonction publique hospitalière (FPH) de moins de 800 agents vient de nouveau d’être institué par décret.

Un décret du 13 janvier 2016 pérennise le dispositif de mutualisation départementale et de report, sur l’année suivante, des heures syndicales inutilisées durant l'année civile dans les établissements de la fonction publique hospitalière (FPH) de moins de 800 agents.

Instituée en 2001 dans les établissements de moins de 500 agents (décret n° 2001-605), et reconduite par l’article 20 du décret du 9 mai 2012 « jusqu’au […] renouvellement général des organismes consultatifs de la FPH », qui a eu lieu le 4 décembre 2014, cette possibilité de mutualisation a finalement été prolongée jusqu’à la fin de l’année 2015 par une instruction du 29 janvier dernier. Ce, dans l’attente de la pérennisation du dispositif. C’est désormais chose faite.

La mutualisation doit répondre à plusieurs conditions :

  • Le report concerne les crédits d’heures non consommés par les organisations syndicales déclarées dans l’établissement ainsi que ceux non utilisés du fait du non-respect des conditions de déclaration de l’organisation (à savoir : la nécessité d'informer la direction de l’établissement des statuts et de la liste des responsables de l'organisme syndical) ;
  • Chaque organisation syndicale désigne, parmi les agents des établissements du département, celui ou ceux qui utiliseront ces crédits d'heures, sous réserve des nécessités de service. Un arrêté du 4 janvier 2016 précise que les établissements de rattachement de ces agents doivent indiquer, à la fin de chaque année, à l'établissement qui assure la gestion des commissions administratives paritaires départementales, ainsi qu'à chaque organisation syndicale bénéficiaire, le nombre d'heures utilisées ;
  • Les établissements dont les crédits d'heures reportés n'ont pas été utilisés en leur sein versent une compensation financière à l'établissement du ou des agents qui ont utilisé ces heures (le montant de cette compensation, calculé sur la base d’un coût horaire moyen fixé chaque année par arrêté, est notifié par l’établissement gestionnaire).

Par ailleurs, l’arrêté du 4 janvier indique que chaque établissement doit déclarer à l’agence régionale de santé (ARS) et à l’établissement gestionnaire des commissions administratives paritaires départementales, avant le 28 février de l’année suivante, les crédits d’heures syndicales non utilisés durant l’année civile. Ce, après en avoir informé chaque organisation syndicale.

L’établissement gestionnaire est ensuite tenu d'agréger l’ensemble de ces heures au niveau départemental, syndicat par syndicat, et de notifier à chacun avant le 15 avril le volume d’heures qui lui est reporté.

Enfin, le décret précise que « les droits antérieurement acquis au titre de l'année 2014 par chaque organisation syndicale sont transitoirement reconduits au profit de chacune d'elles jusqu'au 30 juin 2016. Ils sont ensuite déduits des droits acquis en 2016 [...] ».

Source : décret du 13 janvier 2016, JO du 15 janvier

Elise Brissaud






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s], de Direction[s] Clés et au Guide du directeur
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 184 - mars 2020
Le travail de nuit à l'ordre du jour
Voir le sommaire

Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
ASPH Association

Chef de service ESAT H/F

HANDICAP ANJOU

DIRECTEUR (H/F)

ASSOCIATION MARPA VVS

RESPONSABLE D'ETABLISSEMENT (H/F)

ARIFTS

FORMATEUR ES (H/F)

Croix Rouge Française

DIRECTEUR ADJOINT D'ETABLISSEMENT (H/F)


Voir toutes les offres
Trophée 2020: l'essentiel

Nous vous donnons rendez-vous en mai pour candidater à l'édition 2020 du Trophée !

 La cérémonie des remises de prix du 15e Trophée Direction[s] s'est tenue le 27 novembre 2019. 

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.

   

            

 

En partenariat avec : 

Voir le palmarès 2019

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019