Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

CCN 51
Hausse de la valeur du point en deux temps et nouvelles classifications

19/06/2017

La valeur du point dans la CCN 51 (Fehap) sera portée à 4,425 € au 1er juillet 2017. Ce, comme prévu par un avenant du 15 mars 2017, récemment agréé, qui révise par ailleurs une partie des classifications.

Modifié par erratum du 3 avril 2017*, l'avenant n° 2017-02 du 15 mars 2017 relatif à la revalorisation de la valeur du point et aux classifications de la convention collective nationale (CCN) du 31 octobre 1951 vient d'être agréé par arrêté. Il s'impose, à compter du 1er juillet 2017, aux structures relevant de ce champ conventionnel.

Hausses de la valeur du point

L'avenant prévoit deux hausses de la valeur du point (hors point médical) :

  • au 1er juillet 2017, cette valeur passera à 4,425 € (contre 4,403 € depuis le 1er décembre 2010) ;
  • au 1er juillet 2018, elle passera à 4,447 €.

Nouvelles classifications

Les partenaires sociaux ont par ailleurs révisé partiellement les grilles de classification. Quatre axes majeurs structurent ces modifications très ciblées :

  • la réévaluation des coefficients des aides-soignants et des auxiliaires de puériculture ;
  • la prise en considération de la réingénierie des formations d'aide-médico-psychologique (AMP) et d'auxiliaire de vie sociale (AVS) ;
  • le passage de certains personnels paramédicaux d'un statut non cadre à un statut cadre ;
  • la modification des coefficients des cadres de santé ainsi que des sages-femmes.

Afin "d'étaler le coût lié à ces mesures", une application échelonnée dans le temps est prévue.

A noter encore l'intégration de nouveaux métiers ou fonctions dans la CCN 51, au sein des filières :

  • soignante (ajout du "médecin responsable de l'information médicale" par exemple) ;
  • éducative et sociale (insertion des métiers de "technicien de l'intervention sociale et familiale", de "responsable de production" ou encore de "gestionnaire de cas") ;
  • administrative (intégration, notamment, des métiers intitulés "assistant qualité" et "chargé de communication") ;
  • logistique (incorporation, par exemple, de l'emploi courant de "chef d'équipe des services de sécurité au métier de responsable logistique niveau 2").

 

*Aux pages 48, 49 et 50 de l’avenant, en « en tête » des fiches métiers des formateurs en CRP, le terme « Cadres » est retiré.

 


Source : arrêté du 4 juin 2017, JO du 16 juin.

Sybilline Chassat-Philippe






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s], de Direction[s] Clés et au Guide du directeur
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 198 - juin 2021
Ressources humaines. Le digital étend sa toile
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
Association EMPREINTES

Directeur de Secteur (H/F)

Association Au Fil de la Vie

Directeur Général H/F

IRTS Île-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne

INGENIEUR DE FORMATION (H/F)

Département de la Haute Garonne

RESPONSABLE DE MAISONS DES SOLIDARITÉS H/F

Département de Haute-Loire

Responsable Action sociale Insertion H/F


Voir toutes les offres
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

 Voir le palmarès 2019 

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.