Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Formation
CEC : le plafond de prise en charge des formations est fixé

11/09/2017

Les heures inscrites sur le compte personnel de formation (CPF) au titre de l'engagement citoyen peuvent financer des formations éligibles au CPF. Un arrêté vient de fixer le plafond horaire de prise en charge à 12 euros et, par exception, à 7 euros pour certaines formations. Explications.

Créé au sein du compte personnel d’activité (CPA), le compte d’engagement citoyen (CEC) permet à son titulaire d’acquérir des heures inscrites sur son compte personnel de formation (CPF) à raison de l’exercice d’activités bénévoles ou de volontariat. Les heures inscrites sur le CPF au titre de l’engagement citoyen peuvent contribuer au financement des formations éligibles au CPF listées à l'article L. 6323-6 du code du travail et compléter les heures acquises au titre du CPF.
Le financement des heures acquises au titre de l'engagement citoyen est assuré, principalement, par l’État ou par la commune qui rembourse l'organisme ayant pris en charge la formation. Ce remboursement est effectué dans la limite d’un plafond déterminé par un arrêté du 1er septembre.
Le plafond horaire de ce remboursement est fixé à :

  • 12 € en général ;
  • 7 € pour les formations destinées à permettre aux bénévoles et aux volontaires en service civique ainsi qu’aux sapeurs-pompiers volontaires d’acquérir les compétences nécessaires à l’exercice de leurs missions.

Pour rappel, les activités bénévoles ou de volontariat permettant l’acquisition des heures inscrites sur le CPF sont listées de manière limitative par le code du travail. Parmi ces activités bénévoles ou de volontariat, figurent l’activité de maître d’apprentissage, le service civique, la réserve militaire opérationnelle, l’activité de sapeur-pompier volontaire et les activités de bénévolat associatif (sous certaines conditions). Les dispositions relatives au CEC sont en vigueur depuis le 1er janvier 2017. Les activités bénévoles ou de volontariat effectuées en 2017 donneront des droits qui seront crédités à partir de 2018 (sauf exceptions).

Source : arrêté du 1er septembre 2017, JO du 7 sept.

Sophie Picot-Raphanel






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s], de Direction[s] Clés et au Guide du directeur
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 192 - décembre 2020
Dossier spécial. Crise sanitaire : quel monde d'après ?
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
AGFTS

DIRECTEUR (H/F)

ADAPEI DE LA DROME

DIRECTEUR DE SITE (H/F)

Département de la Haute-Vienne

Sous-directeur(trice) (F/H)

CONSEIL DÉPARTEMENTAL DES BOUCHES DU RHONE

DIRECTEUR DES PERSONNES HANDICAPÉES ET PERSONNES DU BEL ÂGE H/F

APAJH Ariege

Directeur Adjoint H/F Foyer d'Accueil Médicalisé


Voir toutes les offres
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

 Voir le palmarès 2019 

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.