Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Résidences autonomie
Coopération obligatoire avec le médico-social

18/04/2018

La loi d'adaptation de la société au vieillissement a revu les dispositions relatives aux personnes accueillies en résidences autonomie. Afin « d’assurer leur intégration dans une filière de soins gériatriques solide et de construire des parcours de santé cohérents permettant d’éviter les ruptures de parcours », celles-ci peuvent désormais accueillir, à l’entrée, des profils plus dépendants (GIR 1 à 4) notamment. Sous réserve toutefois d’avoir au préalable révisé leur projet d’établissement. Mais ce n’est pas tout : les gestionnaires sont aussi tenus de conclure des conventions de partenariat avec deux types de structures distinctes. À ces fins, des modèles types sont diffusés, des outils « sans valeur réglementaire » destinés d’abord à accompagner les acteurs, précise l’administration.

Double partenariat

Premier partenaire incontournable ? Un établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) ou une petite unité de vie (PUV). Les deux gestionnaires doivent ainsi s’engager à améliorer l’échange d’informations [1] (via l’élaboration d’une procédure spécifique et d’un outil de liaison commun), à prévoir un accès prioritaire à l’Ehpad (dispositif d’accueil temporaire ou permanent), ou encore à mettre en œuvre ensemble des actions de prévention de la perte d’autonomie. Des liens qui requièrent, entre autres, de sensibiliser leurs personnels respectifs.

Deuxième type d’acteur inévitable : les services médico-sociaux que sont ceux de soins infirmiers (Ssiad) ou polyvalents d'aide et de soins à domicile (Spasad) [2]. Les parties doivent, en particulier, s'entendre pour faciliter les prises en charge après une hospitalisation. 

Note d’information n° DGCS/3A/2018/60 du 2 mars 2018

[1] Toujours après consentement du résident.

[2] Ou un centre, un établissement ou un professionnel de santé.

Gladys Lepasteur

Publié dans le magazine Direction[s] N° 164 - mai 2018






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 167 - septembre 2018
Addictologie. En quête d'équilibre
Voir le sommaire

sub Aap Découvrez Direction[s] Clés en vidéo En savoir plus Je m'abonne
Offres d'emploi
Cette semaine 21 annonce(s)
VILLE DE NANTES

Cheffe ou un Chef de service Educatif pour le CNHR

ESPEREM

Directeur Administratif et Financier (H/F)

INSTITUT INNOVATION ET PARCOURS

Directeur (H/F)

Association L'EVEIL

Chef de service (H/F)

SAUVEGARDE 58

Directeur de Dispositif Enfance Handicap (H/F)

APLEAT - ACEP

Directeur Général (H/F)

PATRICK CORREGGIO

Spécialiste en communication (H/F)

PATRICK CORREGGIO

Directeur association hébergement social (H/F)

PATRICK CORREGGIO

Médecin coordinateur HAD et SSIAD (H/F)

ASSOCIATION LA NOUVELLE FORGE

Directeur de pôle (H/F)

MSA FRANCHE COMTE

Responsable du service d'Action Sanitaire et Sociale

MAIRIE DE CHALLANS

Directeur de son futur EHPAD / EHPA (H/F)


Voir toutes les offres
Trophée 2018 : l'essentiel

Le dépôt des candidatures est dorénavant clos. Merci à tous pour votre participation.

Le palmarès 2018 sera dévoilé lors de la cérémonie de remise des prix le 28 novembre prochain à Paris au Cercle national des armées.

Pour assister à cette cérémonie, inscrivez-vous.
________________________________________  

Le 14ème Trophée Direction[s] est organisé sous le haut patronage de Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat chargée des Personnes handicapées et d'Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé.

       

En partenariat avec  :
                       

Espace pratique