Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Jurisprudence. Forfait jours
Contrôler la charge de travail

22/02/2017
Frédéric Chhum, avocat

« Six ans après ce qui reste de la jurisprudence fondatrice sur le sujet [1], peu d’entreprises semblent avoir pris acte de l’importance du contrôle régulier de la charge de travail du salarié en forfait jours, souligne l’avocat Frédéric Chhum. Les contentieux restent donc nombreux. » La Cour de cassation est donc venue fin janvier rappelé, une fois encore, les employeurs à leurs obligations. Encadrée par un accord collectif, la mise en place d’un forfait jours doit être formalisée par une convention individuelle écrite, paraphée par le salarié concerné. Un document qui doit prévoir des dispositions permettant le respect des droits au repos et aux congés du professionnel.

Entretien annuel obligatoire

L’employeur est donc tenu de s’assurer régulièrement de la réalité de la charge de travail de ce dernier. Et pour cela on ne saurait se contenter d'un simple tableau de contrôle du nombre de jours travaillés, prévient Frédéric Chhum : « En cas de litige, ce sera certes un élément bienvenu, mais qui restera insuffisant. L’entreprise doit planifier au moins un entretien annuel. C’est un minimum, l’idéal serait d’en organiser un tous les trimestres. Lequel doit donner lieu à un compte-rendu signé par le salarié, ce qui constitue un bon moyen de se prémunir d’un éventuel litige ultérieur. » Le risque sinon ?  L’annulation de la convention en forfait jours, exposant ainsi l’employeur au paiement d’heures supplémentaires. Sous réserve pour le professionnel de pouvoir en établir le volume.  

Depuis le 1er janvier, les forfaits jours conclus dans les entreprises de plus de 50 personnes doivent aussi prévoir les modalités selon lesquelles s’exerce le droit à la déconnexion [2].

Décision 15-21950 du 25 janvier 2017

[1] Arrêt n° 1656 du 29 juin 2011

[2] Lire dans ce numéro p. 34

Gladys Lepasteur

Publié dans le magazine Direction[s] N° 151 - mars 2017






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 165 - juin 2018
Santé mentale. Décloisonner pour avancer
Voir le sommaire

sub Aap Découvrez Direction[s] Clés en vidéo En savoir plus Je m'abonne
Offres d'emploi
Cette semaine 21 annonce(s)
SOS VILLAGES D'ENFANTS

Chef de service éducatif (H/F)

VILLE DE MULHOUSE

Directeur (H/F)

SOS VILLAGES D'ENFANTS

Chef de service éducatif (H/F)

INSTITUT DON BOSCO

Chef de service (H/F)

HESPERIA 71

Un directeur adjoint (H/F)

ADSEA 01

Directeur/trice "Protection de l'enfance"

IRSAM

Directeur (H/F)

Le Départemental de l'ISERE

Directeur Adjoint à la Direction des solidarités (H/F)

SOLIFAP

Directeur Général (H/F)

PERCE NEIGE

UN DIRECTEUR D’ETABLISSEMENT (H/F)

Conseil départemental du Jura

Un CHEF DE SERVICE ENFANCE FAMILLE H/F Cadre A – Attaché territorial ou Conseiller socio-éducatif

ASSOCIATION TEMPS DE VIE

Directeur Ehpad (H/F)

ASSOCIATION TEMPS DE VIE

Responsable de service éducatif (H/F)


Voir toutes les offres
Agenda
26 et 27 juin 2018, à Saint-Mandé (Val-de-Marne)

Accessibilité et handicaps sensoriels : pour un mieux-faire ensemble

28 et 29 juin 2018, à Paris

Ma sexualité n'est pas un handicap

28 et 29 juin 2018, à Marseille

Équipes mobiles : quels accordages ?

30 juin 2018, à Paris

ESMS-PH : anticiper les changements

4 juillet 2018, à Bordeaux

Vie intime, affective, sexuelle et handicap


Voir tous les évènements
Trophée 2018 : l'essentiel

Dépôt des candidatures jusqu'au 20 juillet 2018

Téléchargez le dossier de candidature
________________________________________  

Le 14ème Trophée Direction[s] est organisé sous le haut patronage de Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat chargée des Personnes handicapées et d'Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé.

       

Espace pratique