Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Un «petit» plan pour le grand âge

31/07/2006

Trois ans après le plan Vieillissement et solidarités, voici venu le plan Solidarité grand âge.

Un maître-mot: le libre choix pour les personnes âgées dépendantes. Et 2,3milliards d'euros supplémentaires d'ici à 2012.

En juillet 2005, le ministre délégué aux Personnes âgées, Philippe Bas, commandait un rapport prospectif au Centre d'analyse stratégique sur le dispositif de prise en charge de la dépendance. Le 27 juin, il lançait un nouveau plan pour le grand âge. Trois axes: assurer le choix du domicile, inventer la maison de retraite de demain et adapter l'hôpital aux personnes âgées - pour trois pôles qui doivent former un vrai réseau de soins. Parmi les mesures, l'augmentation de 40% des places en services de soins infirmiers à domicile (Ssiad) sur cinq ans, et la diversification des services à domicile grâce à un abondement des crédits de la Caisse nationale d'assurance vieillesse (24millions d'euros en 2006).

La législation sera également assouplie pour encourager le développement des «résidences-services» (foyers-logements). Les maisons de retraite doivent s'ouvrir sur l'extérieur avec des projets d'établissements qui prévoient, directement ou par convention avec d'autres structures, de l'accueil de jour, de l'hébergement temporaire et l'intervention de Ssiad ou de services d'aide à domicile. Plus de personnel soignant, une évaluation annuelle du niveau de dépendance des résidants, un renforcement de la présence du personnel paramédical sont trois autres mesures concernant les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). Sans surprise, le recrutement et la formation des professionnels du grand âge et la lutte contre la maltraitance sont aussi au centre du plan.

Grandes ambitions, petits moyens

La loi n˚2002-2 avait impulsé démarche «qualité» et évaluation dans les établissements; le plan veut les développer à la faveur du renouvellement des conventions tripartites. Constat d'échec? Le Conseil national de l'évaluation sociale et médico-sociale sera transformé en Agence de l'évaluation avec des moyens renforcés au début de 2007. De concert, les fédérations du secteur dénoncent un plan qui n'a pas les moyens de ses ambitions. Le passage en Ehpad d'un ratio d'encadrement, de 0,57 à 0,65 sur cinq ans, est jugé ridicule. Même si pour ceux dont le groupe iso-ressources moyen pondéré (1) est supérieur à 800, il devrait atteindre un agent par résidant. Même déception concernant les créations de places, 5000 par an jusqu'en 2012, qui ne permettront pas de répondre aux besoins - 33000 lits à l'horizon 2008 - identifiés par les programmes interdépartementaux d'accompagnement des handicaps et de la perte d'autonomie, nouvel outil de planification... créé par le gouvernement.

www.personnes-agees.gouv.fr (1) Outil d'évaluation de la dépendance des personnes âgées
M. D.





Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 186 - mai 2020
Spécial crise sanitaire
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
AMPP Viala

Directeur Général (H/F)

Les Papillons Blancs - ImPro Le Roitelet

CHEF DE SERVICE EDUCATIF (H/F)

Fondation PERCE - NEIGE

DIRECTEUR D'ETABLISSEMENT (H/F)

APHL

DIRECTEUR ADJOINT H/F

EHPAD RESIDENCE LA MERIDIENNE

CADRE DE SANTE (H/F)


Voir toutes les offres
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

 Voir le palmarès 2019 

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.

   

            

 

En partenariat avec :