Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Bientraitance
Le secteur dénonce les mesures « gadgets » du gouvernement

30/06/2009

Former, dialoguer, contrôler et punir.

Tels sont les grands axes de la politique du gouvernement en faveur de la bientraitance, objet d'un récent bilan d'étape de Valérie Létard... Immédiatement suivi de vives protestations du secteur dans un contexte de convergence budgétaire.

Parmi les dispositifs récemment mis en place ou à venir, l'enquête flash. Un outil de contrôle inopiné des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), mis à la disposition des services déconcentrés fin mai, pour une utilisation dès...... cet été. Second mode de contrôle: les questionnaires d'auto-évaluation, que les établissements devront renvoyer d'ici fin juin (1).

Soufflant le chaud et le froid, la secrétaire d'État à la Solidarité a assuré que des « actions correctrices » seraient immédiatement apportées si « des points à améliorer voire des risques » étaient ainsi révélés. Tout en assurant aux Ehpad qu'ils ne seraient « pas laissés seuls face à leurs difficultés » et que l'État serait présent pour les accompagner si nécessaire. Précautions insuffisantes pour l'association de directeurs AD-PA, qui dénonce la stigmatisation des établissements, « alors que 80 % des faits de maltraitance ont lieu à domicile ».

Empilement de plans

Réagissant à un récent sondage Sofres-FHF selon lequel 71 % des Français jugent la prise en charge des personnes âgées par les pouvoirs publics « non satisfaisante », le syndicat Synerpa fustige, quant à lui, l'empilement des plans gouvernementaux, dont le plan Bientraitance. Des dispositifs qui « contribuent à créer une politique hétéroclite et inaudible » et masquent l'amélioration constante de la qualité de l'accueil en établissements.

Autre grand volet abordé: la formation des professionnels, déclinée en plusieurs formules, dont les ateliers pratiques interrégionaux qui réuniront, sous l'égide de l'agence nationale de l'évaluation Anesm, plus de 5000 professionnels de l'encadrement.

Par ailleurs, à partir de septembre, « au moins 30000 cadres [...] seront formés à l'outil Mobiqual-Bientraitance ». Dotés d'un DVD et d'un guide de l'animateur, ils pourront, de retour dans leurs structures, animer une « journée de mobilisation »! Autant de « gadgets » selon le Synerpa. Qui, comme l'AD-PA, continue à dénoncer la « diminution du nombre de professionnels ».

(1) Lire dans ce numéro p. 20
Tiphaine Boucher-Casel





Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 185 - avril 2020
Coronavirus : mobilisation générale
Voir le sommaire

Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
AHSSEA

Directeur général H/F

Sauvegarde Isère

Directeur de Pôle Adjoint

APREMIS

DIRECTEUR GENERAL (H/F)

ASPH Association

Directeur(trice) H/F

AFEJI - EHPAD EDILYS

CADRE DE SANTE (H/F)


Voir toutes les offres
Trophée 2020: l'essentiel

Nous vous donnons rendez-vous en mai pour candidater à l'édition 2020 du Trophée !

 La cérémonie des remises de prix du 15e Trophée Direction[s] s'est tenue le 27 novembre 2019. 

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.

   

            

 

En partenariat avec : 

Voir le palmarès 2019

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019