Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Hospitalisation à domicile
L’administration encourage le développement de l’activité

13/12/2013

Une circulaire détaille les objectifs fixés aux directeurs des agences régionales de santé (ARS) en matière de structuration de l’offre d’hospitalisation à domicile (HAD), dans le but d’améliorer son accessibilité et sa professionnalisation.

Elément de réponse aux difficultés soulevées par le vieillissement de la société et à la demande croissante de la population d’être soignée à domicile, « l’hospitalisation à domicile (HAD) doit être confortée dans les territoires et travailler à rendre indiscutable sa pertinence dans les années qui viennent », soutient la ministre des affaires sociales et de la santé, Marisol Touraine, dans une circulaire du 4 décembre 2013.

A cet effet, quatre objectifs sont fixés aux ARS :

  • Conforter la structure de l’offre ;
  • Améliorer son accessibilité ;
  • Renforcer la pertinence du recours à l’HAD ;
  • Affermir les compétences nécessaires aux interventions de l’HAD.

Encourager les collaborations

Les directeurs des agences auront notamment pour mission de : vérifier la viabilité des services d’hospitalisation à domicile, pallier d’éventuels défauts de couverture par des extensions d’autorisation, inciter les prescripteurs de l’HAD à y avoir recours et s’assurer de son « accès effectif » pour les personnes accueillies en établissement social ou médico-social (ESMS).

L’intervention de l’HAD dans les ESMS est en effet possible depuis deux décrets de septembre 2012, afin d’éviter les ruptures d’accompagnement et d’améliorer la qualité de vie des usagers.

Il est également recommandé aux ARS de veiller à ce que des « synergies et des collaborations » se mettent en place avec les autres acteurs intervenant à domicile, « services de soins infirmiers à domicile (SSIAD) et professionnels de santé libéraux notamment ».

Pour aider à la réalisation de ces objectifs, des outils et leviers d’action sont proposés par l’administration. Les Contrats Pluriannuels d'Objectifs et de Moyens (CPOM) font notamment figure de tête de liste. En résumé de sa circulaire, l’administration indique ainsi que « les CPOM de l’ensemble des établissements de santé doivent prendre en compte de nouvelles lignes de guidance pour positionner l’HAD à sa juste place dans la gradation des soins […] ».

Source : Circulaire DGOS du 4 décembre 2013

Elise Brissaud






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s], de Direction[s] Clés et au Guide du directeur
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 180 - novembre 2019
Télémédecine. Connexion en cours
Voir le sommaire

Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
Association des Papillons Blancs 71

DIRECTEUR (H/F)

VILLE DE VILLEMOMBLE

DIRECTRICE PUERICULTRICE

UDAF de l'Yonne

CHEF DE SERVICE (H/F)

Association Les Papillons Blancs de l'Autunois

CHEF DE SERVICE (H/F)

Association Saint Michel Le Haut

DIRECTEUR DE MAS (H/F)


Voir toutes les offres
Trophée 2019 : l'essentiel

La cérémonie des remises de prix du 15e Trophée Direction[s] se tiendra le 27 novembre, aux Salons Hoche, à Paris.
Pour y assister, inscrivez-vous ici.

Le Trophée Direction[s] est organisé sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.

   

            

 

En partenariat avec : 

Voir le palmarès 2018
Voir le reportage vidéo du lauréat 2018