Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Autorisation des ESSMS
Caducité partielle : mode d'emploi

02/07/2018

Les délais et conditions de caducité partielle des autorisations délivrées aux établissements et services sociaux et médico-sociaux (ESSMS) ainsi qu'aux lieux de vie et d'accueil (LVA) viennent d'être fixés par décret.

Le régime juridique de la caducité des autorisations délivrées aux ESSMS et aux LVA s'étoffe à la faveur d'un décret complétant la réglementation déjà réformée fin 2017.

Cas de caducité partielle

Ce nouveau texte détaille les conditions de caducité partielle de ces autorisations, prévues dans deux cas généraux.

Pluralité des sites d'implantation

Si l'acte d'autorisation distingue plusieurs sites d'implantation, l'autorisation sera réputée caduque uniquement pour celui ou ceux des sites n'ayant pas été ouverts au public dans les délais réglementaires (en principe, 4 ans suivant la notification de la décision d'autorisation).

Diversité des prestations ou formes de prise en charge

Si l'acte d'autorisation distingue plusieurs types de prestations ou de modes d'accueil et d'accompagnement prévus par la loi (prestations à domicile, en milieu de vie ordinaire, en accueil familial ou dans une structure ; accueil à titre permanent, temporaire ou selon un mode séquentiel, à temps complet ou partiel, avec ou sans hébergement, en internat, semi-internat ou externat), l'autorisation sera réputée caduque uniquement pour le ou les types de prestations ou modes d'accueil et d'accompagnement dont la capacité autorisée n'aura pas été ouverte au public dans les délais réglementaires (en principe, 4 ans suivant la notification de la décision d'autorisation).

Demande de réduction partielle de capacité

Le décret permet par ailleurs aux gestionnaires d'ESSMS et de LVA de solliciter, auprès de l'autorité (ou des autorités) compétente(s), une réduction de la capacité initialement autorisée. Cette demande ne requiert pas de formalisme particulier sous réserve de pouvoir attester de la date de sa réception au plus tard 2 mois avant l'expiration des délais réglementaires de caducité. En outre, la demande doit être accompagnée de "tout document justificatif", aucune exigence n'étant toutefois formulée.

La réduction de capacité est acquise au titulaire de l'autorisation si aucune décision ne lui a été notifiée dans un délai de 2 mois à compter de la réception de sa demande.

Autorisations concernées

Ces nouvelles règles concernent les autorisations accordées depuis le 1er juillet 2018 sauf :

  • si elles font suite à une procédure d’appel à projet (AAP) engagée avant cette date ;
  • si la demande d’autorisation a été déposée, en dehors de tout AAP, avant le 1er juillet 2018.
Dans ces deux cas, les règles de caducité partielle et de réduction de capacité ne s'appliquent pas.

    Source : décret du 29 juin 2018 (n° 2018-552), JO du 30 juin.

    Sybilline Chassat-Philippe






    Ajouter un commentaire
    La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s], de Direction[s] Clés et au Guide du directeur
    Envoyer cette actualité par email :
    Email de l'expéditeur (vous)*

    Email du destinataire *

    Sujet*

    Commentaire :

    * Champs obligatoires

    Le Magazine

    N° 167 - septembre 2018
    Addictologie. En quête d'équilibre
    Voir le sommaire

    sub Aap Découvrez Direction[s] Clés en vidéo En savoir plus Je m'abonne
    Offres d'emploi
    Cette semaine 17 annonce(s)
    VILLE DE NANTES

    Cheffe ou un Chef de service Educatif pour le CNHR

    ESPEREM

    Directeur Administratif et Financier (H/F)

    INSTITUT INNOVATION ET PARCOURS

    Directeur (H/F)

    Association L'EVEIL

    Chef de service (H/F)

    SAUVEGARDE 58

    Directeur de Dispositif Enfance Handicap (H/F)

    APLEAT - ACEP

    Directeur Général (H/F)

    PATRICK CORREGGIO

    Spécialiste en communication (H/F)

    PATRICK CORREGGIO

    Directeur association hébergement social (H/F)

    PATRICK CORREGGIO

    Médecin coordinateur HAD et SSIAD (H/F)


    Voir toutes les offres
    Trophée 2018 : l'essentiel

    Le dépôt des candidatures est dorénavant clos. Merci à tous pour votre participation.

    Le palmarès 2018 sera dévoilé lors de la cérémonie de remise des prix le 28 novembre prochain à Paris au Cercle national des armées.

    Pour assister à cette cérémonie, inscrivez-vous.
    ________________________________________  

    Le 14ème Trophée Direction[s] est organisé sous le haut patronage de Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat chargée des Personnes handicapées et d'Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé.

           

    En partenariat avec  :
                           

    Espace pratique