Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Loi Autonomie
Premiers arbitrages

22/08/2019

La réforme se précise, en attendant le projet de loi Grand âge et Autonomie promis pour la fin 2019. Outre « les grands déterminants de l’offre à venir et la gouvernance », celui-ci fixera le financement associé. « Nous bâtirons bien une couverture du risque de la perte d’autonomie lié à l’âge, [dont le socle sera assuré] par la solidarité nationale », a précisé en juillet la ministre Agnès Buzyn.

Orientation phare déjà arrêtée ? Le nécessaire « virage domiciliaire » qui passe par des services à domicile rendus « plus polyvalents » et par un soutien renforcé aux aidants pour lesquels un plan, dévoilé à l’automne, prévoira un congé indemnisé. Autre axe ? Le changement de modèle des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), amenés à devenir des « lieux d’expertise technique et de soutien», où l’augmentation du nombre de personnels au contact des résidents « sera poursuivie » [1]. À cette occasion, la ministre a également promis une prochaine stratégie de promotion de la bientraitance et une feuille de route sur la protection juridique, « levier à part entière » de la réforme. Sans attendre, le prochain budget de la Sécurité sociale devrait intégrer des premières mesures favorisant le maintien à domicile et des investissements dans les Ehpad.

Revaloriser les métiers

Condition sine qua non de réussite ? Une meilleure attractivité des métiers, préconisée par le rapport de Dominique Libault [2]. Installée début juillet, la mission confiée à l’ancienne ministre du Travail, Myriam El Khomri, devrait élaborer un plan de mobilisation permettant « d’initier la nécessaire évolution des métiers et des compétences [dans une logique de polyvalence notamment], de favoriser les organisations attentives à la qualité de vie au travail, ou encore d’encourager les parcours entre les métiers et structures ». Premières pistes attendues mi-septembre, puis des propositions opérationnelles un mois plus tard.

[1] Une tendance confirmée par l’étude nationale de coût 2017 de la CNSA.

[2] Lire Direction[s] n° 175, p. 48

Gladys Lepasteur

Publié dans le magazine Direction[s] N° 178 - septembre 2019






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 180 - novembre 2019
Télémédecine. Connexion en cours
Voir le sommaire

Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
UDAF de l'Yonne

CHEF DE SERVICE (H/F)

VILLE DE VILLEMOMBLE

DIRECTRICE PUERICULTRICE

Association Saint Michel Le Haut

DIRECTEUR DISPOSITIF ITEP (H/F)

CRESCENDO

RESPONSABLE D'ETABLISSEMENT ADJOINT (H/F) H/F

Unapei Hauts de Seine 92

DIRECTEUR FILIERE MEDICALISEE (H/F)


Voir toutes les offres
Trophée 2019 : l'essentiel

La cérémonie des remises de prix du 15e Trophée Direction[s] se tiendra le 27 novembre, aux Salons Hoche, à Paris.
Pour y assister, inscrivez-vous ici.

Le Trophée Direction[s] est organisé sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.

   

            

 

En partenariat avec : 

Voir le palmarès 2018
Voir le reportage vidéo du lauréat 2018