Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Insertion par l’activité économique
Silence assourdissant à Bercy

17/06/2020

« Une situation violente », estime Éric Béasse, secrétaire général du réseau Coorace concernant le sort des structures de l’insertion par l’activité économique (SIAE). Plus de 95 % ont stoppé ou fortement baissé leur activité, près de la moitié déclarant une perte d’exploitation d’au moins 20 % durant la crise du Covid-19 [1]. « Et la reprise d’activité n’est que de 50 % par rapport à la même période en 2019, observe Marie Lombard, chargée de plaidoyer du réseau. Certaines opèrent dans des secteurs à l’arrêt comme la culture. Les SIAE peinent aussi à appliquer des règles sanitaires induisant des surcoûts et à les faire intégrer aux salariés en insertion. »

Fonds d’aide d’urgence

Certes, ces derniers ont eu accès à l’activité partielle à l’issue d’échanges entre les réseaux de l’IAE, le Haut-Commissariat à l’inclusion et la Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP). Et un amendement porté par Coorace sécurisant juridiquement cet accès pour les associations intermédiaires a été inclus au projet de loi portant diverses dispositions liées à la crise sanitaire. Mais en raison du non-cumul possible entre les dispositifs, l’activité partielle a été obtenue au prix d’une sous-consommation des aides au poste... C’est ce budget, voté en loi de finances 2020, que le champ de l’IAE veut voir sanctuarisé pour abonder un fonds d’aide d’urgence. « Une première vague immédiate et globale de 300 millions d’euros permettrait la relance, suivie d’une seconde, individualisée, estimée à 144 millions, à la rentrée », indique Éric Béasse. Problème : « Si nous semblons être entendus à la DGEFP, Bercy fait la sourde oreille. Ce qui va à l’encontre de la promesse présidentielle de porter à 240 000 le nombre de salariés en insertion d’ici à fin 2022. » « Certaines structures ne passeront pas l’été », pronostique Marie Lombard. Qui souhaite voir les collectivités apporter leur soutien, notamment via la commande publique.

[1] « Enquête flash Covid-19 auprès des SIAE », Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares), mai 2020

Justine Canonne

Publié dans le magazine Direction[s] N° 188 - juillet 2020






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 198 - juin 2021
Ressources humaines. Le digital étend sa toile
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
Association Les Apsyades

DIRECTEUR ADMINISTRATIF ET FINANCIER (H/F)

UGECAM NORD-EST

DIRECTEUR (H/F)

ACTION ENFANCE

CHEF DE SERVICE H/F - SABLONS (33) - CDI

Département de la Haute Garonne

RESPONSABLE DE MAISONS DES SOLIDARITÉS H/F

UDAF 44

RESPONSABLE DU SERVICE PROTECTION JURIDIQUE DES MAJEURS (H/F)


Voir toutes les offres
Agenda
9 et 10 novembre 2021, à Saint-Malo

Les Mecs demain. Pensons et traçons ensemble l'avenir

17 juin 2021, en ligne

Déployer un dossier d’usager informatisé

17 juin 2021, en ligne

Vaincre les échecs de soin

17 et 18 juin 2021, à Paris et en ligne

20e congrès du Synerpa

22 et 23 juin 2021, à Lille

Les états généraux de l'enfance en danger


Voir tous les évènements
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

 Voir le palmarès 2019 

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.