Directions.fr : Le site des directeurs et cadres du secteur social et médico social

Insertion par l’activité économique
Silence assourdissant à Bercy

17/06/2020

« Une situation violente », estime Éric Béasse, secrétaire général du réseau Coorace concernant le sort des structures de l’insertion par l’activité économique (SIAE). Plus de 95 % ont stoppé ou fortement baissé leur activité, près de la moitié déclarant une perte d’exploitation d’au moins 20 % durant la crise du Covid-19 [1]. « Et la reprise d’activité n’est que de 50 % par rapport à la même période en 2019, observe Marie Lombard, chargée de plaidoyer du réseau. Certaines opèrent dans des secteurs à l’arrêt comme la culture. Les SIAE peinent aussi à appliquer des règles sanitaires induisant des surcoûts et à les faire intégrer aux salariés en insertion. »

Fonds d’aide d’urgence

Certes, ces derniers ont eu accès à l’activité partielle à l’issue d’échanges entre les réseaux de l’IAE, le Haut-Commissariat à l’inclusion et la Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP). Et un amendement porté par Coorace sécurisant juridiquement cet accès pour les associations intermédiaires a été inclus au projet de loi portant diverses dispositions liées à la crise sanitaire. Mais en raison du non-cumul possible entre les dispositifs, l’activité partielle a été obtenue au prix d’une sous-consommation des aides au poste... C’est ce budget, voté en loi de finances 2020, que le champ de l’IAE veut voir sanctuarisé pour abonder un fonds d’aide d’urgence. « Une première vague immédiate et globale de 300 millions d’euros permettrait la relance, suivie d’une seconde, individualisée, estimée à 144 millions, à la rentrée », indique Éric Béasse. Problème : « Si nous semblons être entendus à la DGEFP, Bercy fait la sourde oreille. Ce qui va à l’encontre de la promesse présidentielle de porter à 240 000 le nombre de salariés en insertion d’ici à fin 2022. » « Certaines structures ne passeront pas l’été », pronostique Marie Lombard. Qui souhaite voir les collectivités apporter leur soutien, notamment via la commande publique.

[1] « Enquête flash Covid-19 auprès des SIAE », Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares), mai 2020

Justine Canonne

Publié dans le magazine Direction[s] N° 188 - juillet 2020






Ajouter un commentaire
La possibilité de réagir à un article de Direction[s] est réservé aux abonnés  du magazine Direction[s]
Envoyer cette actualité par email :
Email de l'expéditeur (vous)*

Email du destinataire *

Sujet*

Commentaire :

* Champs obligatoires

Le Magazine

N° 192 - décembre 2020
Dossier spécial. Crise sanitaire : quel monde d'après ?
Voir le sommaire

Formation Direction[s]
Offres d'emploi
Les 5 dernières annonces publiées
Département de la Haute-Vienne

Sous-directeur(trice) (F/H)

Harpèges « les accords solidaires »

RESPONSABLE DE PÔLE HEBERGEMENT-LOGEMENT (H/F)

VILLE D'ELBEUF-SUR-SEINE

DIRECTEUR/UNE DIRECTRICE JEUNESSE SPORT ET DEVELOPPEMENT SOCIAL

ADAPEI DE LA DROME

DIRECTEUR DE SITE (H/F)

AGFTS

DIRECTEUR (H/F)


Voir toutes les offres
Trophée Direction[s] : l'essentiel

Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition

 Voir le palmarès 2019 

Voir le reportage vidéo du lauréat 2019

Sous les hauts patronages de :
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé,
Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des personnes handicapées,
Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'Innovation sociale.